Les préservatifs bientôt remboursés en France pour lutter contre le Sida
Les préservatifs bientôt remboursés en France pour lutter contre le Sida
A quelques jours de la journée mondiale contre le Sida, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé que les préservatifs masculins seraient remboursés. Cette mesure sera mise en place à partir du 10 décembre 2018. Un remboursement qui sera partiel, sur prescription médicale et qui concernera uniquement une marque de préservatifs : Eden.

Les préservatifs seront enfin remboursés

Invitée sur France Inter ce mardi 27 novembre 2018, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a expliqué que les préservatifs masculins allaient être remboursés en France par la Sécurité Sociale, et ce dès le 10 décembre prochain. Objectif : renforcer la lutte contre le VIH. Cette annonce intervient à quelques jours de la journée mondiale de lutte contre le Sida (le 1er décembre 2018, ndlr).

"On pourra maintenant, quand on est un jeune ou quand on présente des risques particuliers, ou pas d'ailleurs, quand on est une femme ou quand on est un homme, aller voir son médecin et avoir des préservatifs remboursés sur prescription médicale" a ainsi indiqué Agnès Buzyn.

Même si le Sida fait partie des maladies médiatisées, de nombreuses personnes continuent d'être contaminées par le VIH : "Aujourd'hui, nous découvrons chaque année environ 6.000 nouveaux cas, (...) notamment chez les jeunes, autour de 800 à 1.000 nouveaux cas chez des gens de moins de 25 ans, qui utilisent souvent le préservatif pour leur premier rapport sexuel, mais pas dans les actes suivants".

Une mesure sous conditions

C'est donc une bonne nouvelle et un grand pas en avant, mais attention, il y a certaines conditions. Hommes et femmes pourront acheter des préservatifs masculins en pharmacie, mais pour être remboursés, il faudra avoir eu une prescription d'un médecin ou d'une sage-femme au préalable.

Quant aux préservatifs en eux-mêmes, seuls ceux de la marque Eden, du laboratoire français Majorelle, sont concernés par ce remboursement.

Au niveau du prix, qui a été "très bien négocié" a souligné la ministre de la Santé, sachez que vous serez remboursés à hauteur de 60%. Ce chiffre s'appuie sur la base d'un prix de vente à 1,30€ la boîte de 6, 2,60€ la boîte de 12 et 5,20€ la boîte de 24.

News
essentielles
sur le
même thème