Des employées des trains Virgin refusent de porter leur nouvel uniforme qu'elles jugent trop sexy
Des employées des trains Virgin refusent de porter leur nouvel uniforme qu'elles jugent trop sexy
Les hôtesses des trains britanniques Virgin ont protesté contre leur nouvel uniforme qu'elles jugent trop moulant et trop décolleté. En réponse, le groupe n'a rien trouvé de mieux que de leur offrir des bons d'achats... sur des sous-vêtements.

Richard Branson, le big boss de la compagnie britannique Virgin, inventeur de la drague en avion, a beau se travestir en femme suite à un pari, il ne les comprend pas pour autant. Les employées des trains Virgin n'ont visiblement pas du tout apprécié leur nouvel uniforme, qu'elles ont choisi de boycotter.

Un uniforme jugé trop sexy

Tout comme les vendeuses d'un magasin de lingerie en Suède qui ont refusé d'afficher leur taille de soutif sur leur badge, les hôtesses des trains Virgin ont boycotté leur nouvel uniforme. En cause ? Les nouvelles blouses rouges transparentes et décolletées jugées trop sexy. Elles se sont donc rendues au travail mercredi vêtues de leur ancienne tenue. "Nos salariées féminines sont mécontentes car elles ont l'impression que Sir Richard ne suit pas les règles en leur demandant de porter des chemisiers fins, étriqués et qui leur semblent trop décolletés" a déclaré au Telegraph Manuel Cortes, leader du syndicat britannique des employés du transport.

Réduction sur des soutifs

Résultat : pour apaiser les tensions, le groupe Virgin n'a trouvé d'autre idée que d'offrir aux hôtesses des bons d'achats de 20 livres (24 euros) à valoir dans des magasins de lingerie. Le directeur de Virgin Andy Cross a expliqué sans aucune gêne la démarche au Telegraph : "C'est important que nos employés soient à l'aise, on leur a donc offert des chèques-cadeaux pour trouver des nouveaux sous-vêtements à porter sous leur blouses". Pas sûr que ces réductions contentent les employées. Le groupe a maintenu la date de mise en service du nouvel uniforme, prévu le 27 mai prochain.