2 photos
Voir le diapo
Qui a dit que le Tour de France était pire qu'un somnifère ? L'édition 2013 de la compétition cycliste est pour le moins... animée. Accusé d'avoir volontairement provoqué la chute de Tom Veelers à Saint-Malo, Mark Cavendish s'est mis le public à dos. Sur Twitter, Jérôme Pineau a en effet assuré que son équipier avait été aspergé d'urine ce mercredi 10 juillet.

Mark Cavendish au coeur d'une polémique

Décidément, on ne s'ennuie pas pendant ce Tour de France 2013, 100ème édition de la célèbre compétition cycliste. Après le buzz du bus Orica bloqué à la ligne d'arrivée, le gros raté sonore de France 2 ou encore la photo de Tony Martin nu sur Twitter, place à la chute polémique de Tom Veelers. Hier à Saint-Malo, le coureur néerlandais est tombé à quelques mètres de la ligne d'arrivée, heurté sur le côté droit par Mark Cavendish.

Si le Britannique a évité la moindre sanction puisqu'il n'aurait commis aucune faute, son geste a fait couler beaucoup d'encre. Une situation qui est loin de plaire au sprinteur : hier, il s'est énervé contre un journaliste qui le questionnait sur sa responsabilité dans la chute de Tom Veelers... et lui a piqué son dictaphone.

Mark Cavendish arrosé d'urine

Pour Mark Cavendish, la polémique ne s'est pas arrêtée là. Sur Twitter, son équipier Jérôme Pineau révèle que, ce mercredi 10 juillet, le Britannique a été très mal accueilli par le public du Tour de France. "Hier j étais très fier d être sur mes route et encourager comme cela mais aujourd'hui j ai honte. Honte quand mon ami @MarkCavendish me dit qu il a été siffle et même arrosé d urine pendant tout le parcours !! C est scandaleux!!!", a posté le coureur Omega Pharma-Quick Step. Pour un petit tour en vélo, certains perdent vraiment la tête.

Mark Cavendish
News
essentielles
sur le
même thème