Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Après un avant-dernier épisode poignant, c'est ce mardi 24 mai 2022 que NBC a diffusé l'épisode 18 de la saison 6 de This is US, qui en était également le final. Une conclusion redoutée par les fans qui s'est révélée plutôt classique dans la forme, mais qui nous a tout de même offert quelques moments émouvants. Vous n'avez pas MyCanal, ni la patience d'attendre la diffusion de la fin sur M6 ? On vous explique déjà comment se termine la série pour Rebecca, Jack, Kate, Kevin et Randall.

Ce mardi 24 mai 2022 était un jour spécial. C'est en effet à cette date qu'NBC a diffusé l'épisode 18 de la saison 6 de This is Us, qui était également le dernier de la série. Et sans surprise, à l'image de ce qu'elle nous a proposé depuis ses débuts, la fiction dramatique nous a offert quelques moments émouvants qui ont une nouvelle fois fait le bonheur des vendeurs de mouchoirs.

>> This is Us saison 6 : les adieux émouvants des acteurs de la série <<

Retour des flashbacks

Alors que l'on avait pu suivre la disparition de Rebecca la semaine passée, l'héroïne de Mandy Moore était bien de retour pour ce grand final au côté de Jack (Milo Ventimiglia) à travers de très beaux flashbacks. Au programme ? On a notamment découvert l'origine de sa cicatrice près de l'oeil (elle a raconté qu'elle était liée aux moments passés avec son père sur la balançoire et à un accident de montre) et on a assisté à une après-midi tout mignonne à la maison où tous les 5 ont regardé des films de famille.

Mais ce n'est pas tout, Rebecca a également offert une belle leçon de vie à un Kevin (Justin Hartley) attristé de ne pas réussir à faire des tractions à base de "c'est okay de ne pas tout réussir facilement, c'est comme ça que les grandes victoires se révèlent si spéciales grâce au travail". Un réconfort qui a tellement bien fonctionné que Kevin n'a pu s'empêcher de faire un compliment à sa mère. Hallelujah.

Enfin, après avoir avoué qu'il avait été sanctionné par l'école après s'être embrouillé avec un pote au sujet de son manque de pilosité, Randall (Sterling K. Brown) a de son côté vu son père le rassurer en se voyant offrir à son tour une belle leçon : comment se raser. Puis, Jack a ensuite rappelé à ses fils de ne pas passer leur jeunesse à vouloir grandir trop vite, car ils la regretteront quand ils seront plus vieux. Un conseil classique, mais qui résonne parfaitement en nous...

Petite anecdote : on a également découvert l'origine de l'achat du jeu Pin the Tail on the Donkey qui a tant fait le bonheur des enfants durant des années. La raison ? Rebecca était tout simplement fascinée de voir une famille comme la sienne représentée sur la boîte.

Retour au présent

C'était la partie la moins intéressante de l'épisode car, elle n'a finalement rien apporté de plus. Au contraire, on a simplement eu l'impression d'assister à un épisode classique - sans conclusion nulle part, qui se contentait principalement de laisser de nombreuses portes ouvertes pour un éventuel futur spin-off. Clairement, l'avant-dernier épisode était nettement plus impactant que celui-ci et avait un vrai sentiment de final. Néanmoins, on peut tout de même retenir quelques petites choses.

- On ne sait pas de quoi sera fait le futur, mais Toby a une nouvelle fois rappelé qu'il était "extraordinairement fier" de Kate (Chrissy Metz), avant d'ajouter qu'il l'aimait et que même si leur mariage n'avait pas été une réussite sur la fin, il ne changerait rien. De là à dire qu'un retour de ce couple est envisageable...

- Alors que Randall était plus abattu que jamais suite à la mort de sa mère, s'avouant incapable de voir un but à la vie quand les choses pour lesquelles on lutte se réalisent quand même (il avait toujours eu peur de perdre sa maman), sa fille Déja lui a fait le plus beau des cadeaux. Après lui avoir rappelé qu'il allait être grand-père, ce qui montre où se situe l'intérêt à la vie, la jeune fille lui a confié qu'elle attendait un garçon qui s'appellera William. Oui, comme le père biologique de Randall : "Ton petit-fils sera prénommé d'après un homme que je n'ai jamais connu, même si je le connais, car je te connais".

Une révélation qui a fait le bonheur de Randall qui a alors fondu en larmes, et qui nous a offert un flashback bonus durant lequel William révélait toute l'ironie d'être grand-père. De quoi s'agit-il ? C'est de ressentir "un amour unique, inconditionnel et pur" envers une personne que vous ne verrez pas très longtemps. Un peu glauque et triste, mais touchant. Petit twist sympa : cette scène avait été tournée il y a déjà plusieurs années.

Et dans le futur ?

Alors non, on n'a pas eu le droit à quelques flashforwards, mais les personnages du présent nous ont tout de même donné des indices sur ce qu'ils s'apprêtent à faire. Tandis que Kate a rappelé que leur mère voudrait qu'ils vivent pleinement leur vie, elle a ensuite confié qu'elle se verrait bien ouvrir davantage d'écoles musicales destinées aux enfants handicapés. Du côté de Kevin ? Il a révélé vouloir se concentrer sur son association et être plus présent à la maison. Et pour Randall ? Il s'est avoué prêt à devenir candidat à la présidentielle. Rien que ça.

Ultime scène... mignonne et WTF

Enfin, alors que Rebecca a passé ses dernières années auprès de Miguel (Jon Huertas), le meilleur ami de Jack décédé récemment, la dernière séquence nous a bien rappelé que l'homme de sa vie n'était autre que Jack. La raison ? Les créateurs ont mis en scène leurs retrouvailles dans l'au-delà, avec un dernier dialogue très touchant ponctué par des "je t'aime" et une belle déclaration : "- C'est fou, non ? Nous qui nous rencontrons dans un bar cette nuit-là. - Ouais mais... quand le monde te met quelque chose d'aussi évident devant tes yeux, tu ne peux pas passer à côté".

Une fin douce, classique mais efficace qui nous a rappelé à quel point This is Us était douée pour mettre en scène la vraie vie et nous arracher des larmes à travers des moments forts capables de faire échos avec justesse à notre propre parcours.

This is Us - Saison 6
This is Us saison 6 : comment se termine la série ? Une fin classique mais touchante
This is Us saison 6 : un spin-off après la fin ? Une star de la série valide
This is Us saison 6 : mort d'un personnage culte, son interprète se confie sur ce départ
This is Us saison 6 : la fin de la série va vous briser le coeur, préparez-vous à pleurer
voir toutes les news de This is Us - Saison 6 Découvrir plus d'articles