Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Dans un monde parfait, The Flash débarquerait au cinéma le 23 juin 2023. C'est en effet la nouvelle date de sortie du film qui a récemment été annoncée par Warner Bros. Dans la réalité, rien n'est moins sûr. En cause ? Ezra Miller (Barry Allen) ne cesse de se retrouver au centre de polémiques inquiétantes, la faute à un comportement toujours plus problématique. De quoi inquiéter le studio qui réfléchirait à différentes options pour sauver son investissement de 200 millions de dollars.

N'importe quel studio serait logiquement inquiet de voir la star d'un film ou d'une série se révéler aux yeux de tous avec un comportement problématique. Et Warner Bros en sait quelque chose, puisque depuis quelques mois maintenant, le studio fait face à un cas aussi chaotique qu'incontrôlable : Ezra Miller.

Warner Bros au pied du mur à cause d'Ezra Miller

Là où il y a encore quelques années le comédien faisait partie des nouvelles pépites du cinéma à suivre absolument, Ezra Miller - qui serait sujet à des soucis psychologiques, se retrouve aujourd'hui au centre d'une véritable descente aux enfers. Depuis le mois de janvier, il a notamment été accusé de violences et agressions, et il se retrouve aujourd'hui mêlé à une improbable histoire.

En effet, depuis plusieurs jours maintenant, il héberge dans sa ferme dans le Vermont (USA) une jeune femme de 25 ans et ses trois enfants âgés de 1 à 5 ans, qui auraient accès à ses nombreuses armes à feu et sa drogue (de la marijuana). Selon le père des enfants, ils seraient en danger à cause de l'acteur (le bébé aurait notamment eu une balle dans la bouche) et des problèmes psychologiques de la mère, tandis que cette dernière vient à l'inverse de déclarer à la presse qu'Ezra Miller leur était d'un grand réconfort en les protégeant de son ex-mari qui serait violent.

Une nouvelle situation qui inquiète logiquement ses proches vis-à-vis de sa santé mentale, mais qui pourrait également mettre sa carrière en péril. Selon des sources de Deadline, David Zaslav (PDG de Warner Bros) est actuellement en train de réfléchir à l'avenir de The Flash, le premier film solo du super-héros au cinéma. Le site américain assure que lui et ses associés ont toujours une énorme confiance en ce film qui a coûté plus de 200 millions de dollars et qui est vu comme la clé de l'avenir de l'univers DC sur grand écran, mais le groupe pourrait en revanche opter pour un changement de direction.

La sortie de The Flash menacée ?

Lassés de l'attitude d'Ezra Miller qu'ils ont pourtant longtemps tenté d'aider, les dirigeants réfléchiraient à trois options à court terme vis-à-vis de l'avenir sur nos écrans du film réalisé par Andy Muschietti et de la place du héros au cinéma. La première ? Alors que sa sortie est datée au 23 juin 2023, le studio espère que la situation aura eu le temps de s'apaiser d'ici là pour le sortir normalement, quitte à se passer de la star pour la promo. Après tout, Ezra Miller n'était pas problématique au moment du tournage et il serait injuste de sacrifier le travail de toute l'équipe à cause de lui.

La seconde ? Le studio envisagerait de sortir le film au cinéma comme prévu, mais en faisant une croix sur son succès en limitant au maximum les dépenses publicitaires et la campagne promotionnelle. De cette façon, WB éviterait de voir le film attirer une trop mauvaise publicité sur la suite de son DCEU. Enfin, troisième option : afin de limiter encore plus la casse et les mauvais échos médiatiques, The Flash pourrait directement et discrètement sortir en streaming sur HBO Max.

Quel avenir pour le super-héros ?

Une dernière option qui serait catastrophique pour les finances, mais les dirigeants de Warner Bros savent qu'ils se trouvent dans une situation invivable et impossible à gérer. S'il a un temps été envisagé de retourner toutes les scènes d'Ezra Miller avec un nouvel acteur et d'assurer ce changement au montage, il a vite été entendu que cette option serait trop coûteuse et pourrait se voir à l'écran, ce qui décrédibiliserait l'ensemble. Et après l'échec critique et public de Justice League et ses reshoots/son nouveau montage par Joss Whedon suite au départ de Zack Snyder en cours de route, le studio n'est pas prêt à se tirer une nouvelle balle dans le pied.

Seule (quasi) certitude, après la sortie du film en 2023, Ezra Miller ne devrait logiquement plus faire partie de cet univers et devrait être remplacé à l'écran dans la suite des aventures de Barry Allen. Selon les premières rumeurs, c'est Dylan O'Brien (Le Labyrinthe) qui serait le favori pour lui succéder. De même, dans le cas où de nouveaux épisodes des Animaux Fantastiques verraient le jour, il est quasiment assuré que son personnage de Credence ne sera pas présent, ou alors recasté.

Pour l'heure, The Flash sortira en salles le 23 juin 2023 avec Michael Keaton, Ben Affleck, Sasha Calle et bien d'autres acteurs.