3 photos
Voir le diapo
Volkswagen diffusera au Superbowl, une pub pour la nouvelle Coccinelle d'ores et déjà jugée "raciste" par certains. On y voit un joyeux luron et employé de bureau blanc parler avec un fort accent jamaïcain. Et il n'en fallait pas plus pour que certains montent au créneau.

Volkswagen diffusera au Super Bowl, une pub pour la nouvelle Coccinelle d'ores et déjà jugée "raciste" par certains. On y voit un joyeux luron et employé de bureau blanc prendre l'accent jamaïcain. Et il n'en fallait pas plus pour que certains montent au créneau.

Le Super Bowl (et ses centaines de millions de téléspectateurs), est l'occasion rêvée pour les marques de dévoiler leur nouveau joujou. Et elles ne manquent d'ingéniosité pour marquer les esprits. Pubs LOL ou provoc', tout est bon pour attirer la ménagère.

Volkswagen est rarement à court d'idées : un mini Dark Vador qui teste le pouvoir de la Force sur la nouvelle Passat ou encore des toutous chantant l'hymne de l'Empire. Cette année encore, Volkswagen compte bien marquer les esprits avec sa pub pour la nouvelle Coccinelle. Le spot, qui sera diffusé le 3 février prochain, a déjà été dévoilé et il n'est du goût de tout le monde.

Plusieurs journalistes, comme Barbara Lippert, critique au Mediapost.com, et Charles Blow, du New-York Times, n'ont pas vraiment apprécié la pub de Volkswagen. Ils la jugent "raciste". Et ce n'est pas vraiment son slogan "Get In. Get Happy" qui a "choqué", mais plutôt l'accent jamaïcain pris par les différents protagonistes de la pub, sur fond de Jimmy Cliff.

De son côté, Volkswagen a d'ores et déjà annoncé que ce spot serait diffusé, comme prévu, lors du Super Bowl. Mark Gillies, qui s'occupe de la communication chez Volkswagen America s'est étonné de cette accusation : "Le message, qui a échappé à certains semble-t-il, c'est que si vous conduisez une Coccinelle, vous êtes heureux pour la journée".

News
essentielles
sur le
même thème