Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Star Wars 3 - La revanche des Sith : la fin du film aurait dû être TRÈS différente
Star Wars 3 - La revanche des Sith : la fin du film aurait dû être TRÈS différente
Star Wars 3 - La revanche des Sith vous a toujours déçu dans le traitement réservé à Padme ? C'est normal puisque l'héroïne de Natalie Portman aurait dû connaître un destin beaucoup plus badass à la fin du film.

C'est la petite tradition de TF1 pour cette fin d'année, ce mardi 26 décembre sera à nouveau marqué par la diffusion d'un film Star Wars. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agira de Star Wars III - La revanche des Sith, celui qui permet à Anakin Skywalker de sombrer définitivement du côté obscur avant d'embrasser son célèbre destin de Dark Vador. Pourtant, saviez-vous que la version qui sera diffusée à la télé sera différente de celle qui avait été imaginée au préalable ?

Une Padme différente

En effet, comme l'a confié Iain Mccaig (concepteur artistique sur la saga) lors d'un colloque dans une université américaine (repéré par commeaucinéma), Padme (Natalie Portman) devait initialement tenir un rôle plus important à la fin du film. Alors que dans la version finale, la reine de Naboo assiste impuissante à l'effacement d'Anakin au profit de Dark Vador avant de mourir en donnant naissance à Leia et Luke, la jeune héroïne aurait dû apparaître d'une toute autre façon à l'écran.

Un face à face sanglant

Dans la version originale, Padme - découvrant le choix d'Anakin d'opter pour le côté obscur, décidait de créer un nouvel ordre rebelle avec les Séparatistes afin de lutter contre la montée de Palpatine. De quoi permettre à la jeune femme de prendre de l'importance et du poids dans l'histoire militaire de la saga et de frapper un grand coup lors d'une scène qui aurait été mémorable. Toujours d'après Iain Mccaig, ce défi à l'égard de Palpatine l'aurait conduite à poignarder Anakin sans que celui-ci, toujours très amoureux, ne se défende.

Une intrigue et une scène choc qui n'auraient pas évité à la reine de mourir lors de l'accouchement, mais qui auraient permis à l'héroïne d'atteindre son potentiel inexploité. Reste désormais à savoir pourquoi George Lucas et son équipe ont préféré se passer de cette idée.

News
essentielles
sur le
même thème