Sarah (The Voice 2020)
Sarah (The Voice 2020)
Les auditions à l'aveugle de The Voice 9 ont continué ce samedi 22 février 2020 sur TF1. Mais celle de Sarah, qui avait participé à The Voice Kids en 2013, ne s'est pas forcément passée comme elle l'avait prévue. En interview pour Purebreak, celle qui a l'oreille absolue nous explique pourquoi elle a dû improviser sur scène.

Purebreak : Depuis quand fais-tu de la musique ?

Sarah : J'ai commencé à prendre des cours de piano quand j'avais 4 ans, j'ai arrêté quand j'avais 14 ans parce que mes profs m'obligeaient à lire des partitions et moi je joue à l'oreille donc ça me déplaisait beaucoup. J'ai toujours chanté mais on va dire que je m'y suis mise de façon sérieuse quand j'ai participé à The Voice Kids en 2013.

A 3 ans, tu as appris que tu avais l'oreille absolue, qu'est-ce que c'est ?

L'oreille absolue, c'est être capable d'entendre une musique et de savoir la rejouer presque directement, c'est d'entendre des notes partout (même dans le son d'un aspirateur). J'entends des notes partout en fait.

Comment tu as découvert que tu avais l'oreille absolue ?

Ce sont mes parents qui s'en sont rendus compte. J'entendais les pubs à la télé ou à la radio et je rejouais ce que j'entendais, plus ou moins, avec un petit piano pour enfant que j'avais. C'est là qu'ils ont compris qu'il se passait quelque chose avec moi.

Avoir l'oreille absolue me permet de jouer plein d'instruments et d'apprendre des chansons super rapidement

Qu'est-ce que ça t'a apporté ?

Déjà, ça permet de refaire des bandes son très facilement. Par exemple, quand je n'arrive pas à trouver certains karaokés de chansons que je veux reprendre et qui ne sont pas assez connues, je peux les recréer moi-même. Ça me permet de jouer plein d'instruments et d'apprendre des chansons super rapidement, donc c'est pratique.

Est-ce que quelqu'un qui a l'oreille absolue chante nécessairement juste ?

J'en ai aucune idée. Honnêtement, je ne me suis jamais posée la question. Ça peut aider, peut-être, je ne sais pas. Après moi je ne chante pas toujours parfaitement juste, c'est plutôt au niveau des instruments que ça aide. Ça m'a aidée pour le piano, la batterie, la basse, la guitare, l'accordéon...

C'est en apprenant que tu avais l'oreille absolue que tu as décidé de faire de la musique ?

Je n'en ai aucune idée. Quand j'étais petite, la musique était primordiale chez moi, on en avait toute la journée à la maison, donc je pense que j'ai voulu faire du piano parce que j'aimais ça, tout simplement et c'est après que je me suis rendue compte que j'avais peut-être plus de facilité que quelqu'un d'autre.

Ça a dû susciter la jalousie de certains ?

Je n'en sais rien. Moi j'ai eu la chance d'être entourée de gens plutôt bienveillants. Mes amis avaient justement tendance à être fiers de moi et trouvaient que c'était un don. Ça les a aussi beaucoup aidés parce que j'ai beaucoup d'amis chanteurs qui avaient besoin de certaines bandes son donc je les aidais. Après il y avait peut-être aussi de la jalousie, c'est possible, il y en a tout le temps.

En 2013, tu as participé à The Voice Kids, pourquoi, selon toi, tu n'es pas allée plus loin que les battles ?

Je pense que c'est principalement parce qu'on m'a enlevée mon piano qui était mon atout majeur à l'époque. On m'enlevait le piano, on m'enlevait 50 % de mon chant finalement. C'était vraiment la prolongation de mes bras. Je ne savais pas quoi faire de mes mains, j'étais très perturbée et, en plus de ça, j'étais contre Henri et Blandine qui maîtrisaient déjà beaucoup plus les scènes que moi, donc je pense que ça ne m'a pas aidée.

Après The Voice Kids, ça a été un changement de vie

Qu'est-ce que cette expérience t'a apportée ?

Elle m'a permis de m'ouvrir beaucoup de portes au niveau des scènes principalement puisque j'ai commencé à faire des concerts très régulièrement, c'est-à-dire quasiment tous les week-end, voire tous les week-end. J'étais dans des restaurants, dans des bars, des fois je faisais des scènes devant plusieurs milliers de personnes à Paris, en Lorraine, au Luxembourg... Vraiment, ça a été un changement de vie. Je continuais mon cursus scolaire normal, mais, juste les week-end, j'avais ma double vie on va dire. Ça s'est un peu estompé vers le milieu du lycée, mais c'est normal et là j'espère que ça reprendra.

C'est pas trop difficile d'allier les cours et les tournages ?

Je suis actuellement en fac d'anglais depuis un an et demi pour devenir prof d'anglais. C'est assez simple d'allier les 2 quand on est plutôt bien organisé et j'ai la chance aussi d'avoir des parents très présents auprès de moi et qui m'ont toujours dit que si l'école ne suivait pas, la musique ne suivrait pas non plus et j'ai beau avoir 20 ans, j'écoute toujours mes parents. Donc ça me booste bien pour avoir de bonnes notes malgré tout.

Tu es restée en contact avec Louis Bertignac ?

Oui ! Plus trop maintenant mais c'est vrai qu'à une époque je lui envoyais régulièrement mes vidéos Youtube, il me donnait des petits comptes rendus et quelques petits conseils pour progresser et ça m'a beaucoup aidée.

Pourquoi participer à The Voice aujourd'hui ?

Principalement parce que j'adore me lancer des défis. Je pense que j'avais besoin d'un nouvel objectif dans ma vie, de quelque chose qui me boosterait et qui me permettrait de progresser. J'avais déjà tenté une ou deux fois avant et je n'avais pas été prise et là je me suis dit que cette année, ça ne coûtait rien d'envoyer ma candidature... et j'ai bien fait !

Mon objectif premier était de montrer que j'avais progressé en 6 ans

Est-ce qu'on peut parler d'une sorte de revanche par rapport à The Voice Kids ?

Ouais, c'est principalement pour ça aussi. J'aime bien me dépasser, faire toujours mieux que ce que j'ai fait auparavant. Là mon objectif premier c'était de ressortir fière de ce que j'ai fait et montrer aussi que j'avais progressé en 6 ans et que j'avais une sorte de nouvelle personnalité musicale qui s'était formée.

Tu as repris Derrière l'amour de Johnny Hallyday, pourquoi ce titre ?

Déjà parce que je voulais du français. C'était important pour moi de chanter en français parce que, pour The Voice Kids, j'avais chanté en anglais et tout simplement aussi parce que mon grand-père est fan de Johnny Hallyday et que j'avais envie de lui faire plaisir.

Seule Amel Bent s'est retournée, tu as été déçue ?

J'étais très contente ! Étant donné que j'étais préparée mentalement à perdre, j'ai été surprise d'avoir au moins un coach. Après, c'est vrai que la perfectionniste en moi aurait espéré pouvoir en avoir un peu plus, mais j'étais déjà ravie.

Si les 4 coachs s'étaient retournés, tu aurais choisi qui ?

Je suis quelqu'un d'assez spontanée sur ce point là donc je pense que j'aurais fait ça au feeling, mais c'est vrai que j'avais une petite préférence pour Marc Lavoine ou Pascal Obispo à la base. Pascal Obispo joue du piano et ça, ça aide, et Marc Lavoine a des paroles qui me touchent un peu plus. Ils ont tous les deux quelque chose qui m'attire musicalement.

J'ai dû complètement improviser, j'ai changé la chanson sur scène

Tu as compris les remarques de Marc Lavoine ?

Comme j'étais malade, j'ai compris ce qu'il voulait dire, mais je ne pouvais pas vraiment être d'accord avec lui étant donné qu'habituellement je faisais ce qu'il me reprochait de ne pas faire. A cause de mon angine, j'ai dû complètement improviser, j'ai changé la chanson sur scène parce que la fin, je ne la faisais pas de cette façon. Je n'avais jamais fait toute la dernière partie de la chanson de cette façon là. Même mes parents n'ont pas compris pourquoi j'avais tout changé. Mais voilà, ça s'est bien passé et ça ne s'est pas vraiment remarqué donc je suis contente de ça.

Est-ce que tu serais prête à arrêter les études pour la musique ?

Oui, bien sûr ! Après, il faut réfléchir et voir si c'est une belle opportunité, mais oui, je pense que je serais prête.

Tu as des envies de collaborations pour la suite ?

J'écoute beaucoup de musique anglaise donc je veux bien chanter avec Lana Del Rey mais c'est pas sûr que ça soit faisable (rires) ! Non je ne sais pas, peut-être avec certains amis de The Voice de cette année parce qu'ils sont géniaux et j'ai adoré faire des boeufs avec eux donc pourquoi pas. Par exemple avec Antoine, c'est mon meilleur ami de The Voice, mais il y en a beaucoup de mon équipe qui sont géniaux.

Propos recueillis par Marion Poulle. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

The Voice
The Voice Kids 2020 en approche : les premières images avec Kendji Girac dévoilées
Abi (The Voice 2020) vainqueur : "je me disais que j'avais peut-être volé la place à quelqu'un"
Gagnant de The Voice 2020 : Abi sacré vainqueur
Gustine en finale de The Voice 2020 : "ça me dérange qu'on dise que j'ai volé la place de Toni"
voir toutes les news de The Voice Découvrir plus d'articles