Contre la censure, Reporters sans frontières ouvre une bibliothèque libre et virtuelle sur Minecraft
Contre la censure, Reporters sans frontières ouvre une bibliothèque libre et virtuelle sur Minecraft
Contre la censure toujours présente dans plusieurs pays du monde, Reporters sans frontières a créé une bibliothèque libre et virtuelle de plusieurs articles et textes boycottés. Où a-t-elle été lancée ? Dans le jeu vidéo Minecraft. Une façon de laisser les internautes pouvoir consulter tous ces documents en ligne et de promouvoir la liberté de la presse.

Une bibliothèque virtuelle pour la liberté de la presse

A l'occasion de la journée internationale contre la censure sur Internet ce jeudi 12 mars 2020, Reporters sans frontières a annoncé dans un communiqué de presse la création d'un "refuge pour la liberté de la presse". L'organisation a en effet imaginé une bibliothèque libre, avec des textes et articles censurés dans plusieurs pays du monde qui sont dirigés par des régimes totalitaires. Où se situe cet endroit ? La bibliothèque est virtuelle et se trouve... sur Minecraft, le célèbre jeu vidéo de construction.

En 2020, les dictatures sont encore trop nombreuses. Dans plusieurs états de la planète, il existe encore des campagnes de désinformation, une absence de presse indépendante et une censure des blogs, des journaux et des sites internet. C'est ce qu'a déploré Christian Mihr, directeur de Reporters sans frontières Allemagne : "Les sites internet sont bloqués, les journaux indépendants interdits et la presse est contrôlée par l'État. Les jeunes grandissent sans possibilité de se forger leur propre opinion".

Minecraft, qui fait partie du top 20 des jeux vidéo les plus vendus au monde et rassemble plus de 145 millions de joueurs actifs chaque mois, est l'un des rares endroits où les internautes peuvent se connecter en toute liberté. Et en plus, "la technologie de surveillance des gouvernements ne peut les atteindre". C'était donc "le lieu" parfait pour que Reporters sans frontières y crée sa bibliothèque libre et online. Comment y accéder ? Encliquant ici sur The Uncensored Library.

Voilà ce que vous y trouverez

Vous pourrez ainsi lire des articles interdits et inaccessibles dans de nombreux pays du monde mais aussi consulter "le Classement mondial de la liberté de la presse de RSF et des rapports sur la situation de la liberté d'information dans 180 pays". Les textes seront disponibles en ligne mais ne seront pas téléchargeables. A noter également que les documents sont écrits en anglais et dans leur langue d'origine.

Quant à la librairie en elle-même, il a fallu 24 constructeurs de 16 pays différents pour la construire. Un job qui a pris 3 mois et 250 heures de travail, puisqu'il y avait 12,5 millions de briques à empiler pour arriver à ce bâtiment digital de "style architectural néoclassique", "inspiré des canons architecturaux de la Rome et de la Grèce antiques".

Sur les réseaux sociaux, le hashtag #TruthFindsAWay fait référence à cette bibliothèque libre contre la censure. Et clairement, les internautes sont de plus en plus nombreux à féliciter Reporters sans frontières et Minecraft pour leur collaboration utile et essentielle.