Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Disponible depuis le 18 mai 2022 sur Netflix, la saison 3 de Qui a tué Sara était la dernière de la série mexicaine. On a donc ENFIN découvert la vérité sur le destin de Sara mais franchement, certaines intrigues étaient un peu éclatées au sol. Retour sur les 7 moments les plus nuls de cette saison 3. Attention, cet article contient des spoilers.

Certaines séries nous divertissent mais nous saoulent en même temps. Pourquoi ? Car certaines intrigues sont WTF voire carrément nulles (coucou Elite ou La Casa de Papel). A tel point qu'on s'en serait presque tapé la tête contre le mur. Si Qui a tué Sara a cartonné dès sa sortie, la série mexicaine n'était pas la plus subtile ni la plus intelligente. Et avec sa saison 3, c'était parfois le top du top de la nullité. Allez, on revient sur ces moments qui nous ont vénère et on tente de rester zen !

1. La vraie raison de la mort de Sara

Qui a tué Sara ? Tout est dans le titre et c'était le grand mystère de la série. Sauf que la réponse est ECLATEE. Pourquoi ? Car c'est Sara (Ximena Lamadrid) qui a tué Sara. Oui, oui ! A la fin de la saison 3, on apprenait que Sara, retenue en captivité depuis des années et séparée de son bébé à la naissance s'est en fait suicidée dans l'hôpital/la prison de Reinaldo (Jean Reno). Ouais, on a regardé 25 épisodes pour finir par savoir que Sara s'est tuée elle-même. Sympa... Sans parler du fait que Sara se suicide avec un couteau. Comment est-il arrivé en sa possession ? Mystère.

2. Le coup de la fille jumelle de sa mère

La bande-annonce de l'ultime saison de Qui a tué Sara nous laissait croire que cette dernière était toujours en vie mais c'était un fake : il ne s'agissait pas de Sara mais de sa fille Lucia... qui est sa jumelle physiquement. Une chose complètement naze et quasi impossible dans la vie. Si on nous fait encore le coup, on pète notre télé !

3. Alex, ce survivant

Alex (Manolo Cardona) a-t-il des pouvoirs magiques dont celui de guérir très rapidement ? On s'est posé plusieurs fois la question au cours de la série mais cette fois, c'est quand même le pompon : dans la saison 3, il était victime d'un accident + d'une fusillade... mais tout finissait par aller mieux. Ah et aussi, il se remettait très (très) vite de ses blessures. On aimerait bien avoir la même capacité de guérison que lui...

4. La thérapie de conversion de Chema

La VDM de Chema (Eugenio Siller) était au top du top pour cette saison 3 de Qui a tué Sara. Car en plus d'être en prison, sa vie ne s'est pas améliorée à sa sortie. Non : il a décidé d'écouter sa mère (mais pourquoiii ?) et a fini dans la clinique de Reinaldo a faire face à une thérapie de conversion. Une intrigue bancale pas très bien abordée qui était surtout ultra malaisante.

5. Comment Alex est devenu hackeur

Mais quelle blague... Déjà au début de la série, on ne comprenait pas trop comment Alex avait pu apprendre à devenir hackeur en prison. La réponse a été donnée dans la saison 3 et c'était vraiment nul : il a tout simplement fait chanter le directeur de la prison pour lui donner des infos sur l'amant de sa femme. Eh ouais, les scénaristes n'ont pas trouvé mieux...

6. La maladie de César

Dans la saison 2, César (Ginés García Millán) a fait croire à sa mort et est parti pour se la couler douce au soleil. Dans ces derniers épisodes, il faisait son come-back et jouait au grand seigneur en se sacrifiant à la place d'Alex en faisant croire qu'il a tué Reinaldo. Tout ça... parce qu'il avait une maladie incurable. Mouais, on n'est pas convaincus mais bon.

7. Marifer est toujours vivante

Et on termine par une autre intrigue WTF : Marifer (Litzy) est en fait toujours vivante après avoir brûlé lors du feu à la fin de la saison 2. Oui, elle s'en est sortie finalement (bon pas pour très longtemps quand même...). Une intrigue aussi éclatée que le fait qu'elle ait aidé Reinaldo depuis le début pour stalker Sara.

Qui a tué Sara - Saison 3
Eugenio Siller (Chema dans Qui a tué Sara) jugé "trop blanc, trop blond, trop athlétique", il a galéré à trouver des rôles
Qui a tué Sara saison 3 : Sara est-elle vraiment morte ou vivante ? La réponse enfin dévoilée (spoilers)
Qui a tué Sara : après la saison 3, un spin-off possible ? Un acteur répond
Qui a tué Sara saison 3, l'intégrale de The Vampire Diaries... le top 10 des séries à voir en mai 2022
voir toutes les news de Qui a tué Sara - Saison 3 Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment