Ce lundi 7 septembre 2020, TF1 diffuse Pourquoi je vis à partir de 21h05. Le biopic tant attendu sur Grégory Lemarchal revient sur le parcours incroyable du chanteur, mort en 2007 de la mucoviscidose. Un téléfilm retraçant toute sa vie, de sa naissance à sa carrière dans la musique, en passant par sa victoire à la Star Academy 4. PRBK a interviewé Mickaël Lumière, l'acteur qui incarne l'artiste parti trop tôt.
"C'était impensable de refuser"

C'est grâce aux directeurs de casting de La vérité si je mens, les débuts que Mickaël Lumière a été contacté pour jouer Grégory Lemarchal dans le biopic de TF1 (validé par les parents et la soeur de Grégory Lemarchal). Trois jours après les essais, l'acteur était pris pour interpréter le gagnant de la Star Academy 4 dans Pourquoi je vis. L'acteur a avoué à PRBK en interview que "c'était un gros gros stress", conscient "qu'il y a des attentes, qu'il faut respecter sa mémoire, qu'il y a plein de gens à ne pas décevoir et il faut aussi respecter ses proches, sa famille". "Mais j'ai accepté tout de suite parce que j'ai conscience que c'est un rôle magnifique. C'était impensable de refuser ça" a-t-il ajouté.

Le comédien nous a confié que depuis son adolescence, beaucoup de gens disent à Mickaël Lumière qu'il ressemble à Grégory Lemarchal. "J'ai trouvé la coïncidence de la vie assez incroyable qu'on m'appelle pour passer un casting pour l'incarner. Je me suis dit qu'il fallait absolument que j'aie ce rôle" a-t-il déclaré, précisant quand même : "C'est vrai que ma ressemblance avec lui est moins évidente que ça quand j'ai les cheveux bouclés. Donc peut-être que les gens ne me reconnaîtront même pas en fait, mes cheveux c'est mon camouflage".

Alors pour que sa ressemblance avec l'interprète d'Ecris l'histoire soit encore plus évidente, Mickaël Lumière a dû perdre du poids et passer par la case coiffure et maquillage tous les jours du tournage. "J'ai perdu plusieurs kilos aussi parce qu'il était fin" nous a-t-il indiqué, et "j'ai fait un espèce de lissage brésilien au début du tournage qui n'a pas beaucoup tenu donc il fallait me refaire un brushing tous les matins". Mais il y avait aussi du "travail au niveau du maquillage parce qu'il faut représenter la maladie qui progresse au fur et à mesure". Au total, cela prenait "une petite heure de préparation tous les matins" avant de tourner pour se "métamorphoser".

Mickaël Lumière avoue qu'enfant, il "s'identifiait beaucoup" à Grégory Lemarchal

"Il m'avait vraiment marqué pendant mon enfance, j'avais suivi toute son évolution à la Star Ac puis après sa carrière et son décès" a-t-il également expliqué, "J'étais déjà inspiré par lui. Je me souviens énormément de sa personnalité, de son charisme et de sa joie de vivre. On voyait que lui", "Je le voyais déjà comme une sorte de modèle, je m'identifiais beaucoup à lui". En plus, "la Star Ac, c'était une émission qui me faisait rêver" a précisé celui qui a beaucoup préparé son rôle dans Pourquoi je vis.

"J'ai revu toutes les quotidiennes de la Star Ac", "tous les concerts, les primes, les documentaires posthumes, les interviews d'autres gens qui parlent de lui, j'ai essayé de comprendre. J'ai beaucoup observé son attitude : sa façon de se tenir, de bouger, de rire, de parler... Et puis j'ai lu aussi beaucoup sur la maladie pour connaître un peu plus en profondeur ce qui s'est passé, j'ai découvert tout le quotidien que ça engendrait : les séances de kiné tous les jours avec des dizaines de cachets à avaler tous les jours. Ça prend énormément de temps et d'énergie, c'est très compliqué de réaliser des choses. J'ai pris un maximum d'infos pour nourrir mon personnage et essayer de le ressortir le plus sincèrement possible en jouant" a-t-il détaillé.

Et pour l'aider dans ce travail de titan, il a pu compter sur Richard Cross, "qui a été son prof (à Grégory Lemarchal, ndlr) à un moment donné et qui a aussi été prof à la Star Ac". "Il m'a coaché pour les playbacks pour toutes les parties chantées sur scène. Il m'a vraiment appris à poser ma respiration, à me tenir, à faire en sorte que je sois le plus crédible possible" a ainsi lâché Mickaël Lumière.

"Je chante beaucoup moins bien que lui"

En revanche, pas question pour le héros du biopic de chanter lui-même. Le playback, c'était prévu "dès le départ". "Je chante beaucoup moins bien que lui, on va pas se mentir. Donc ça aurait été une très mauvaise idée je pense. J'adore chanter mais si on était partis là-dessus, on serait parti sur une comédie, on aurait complètement changé le ton du film (rires)", du coup, "je chantonnais juste entre les prises". Un tournage dont une partie s'est déroulée dans le château de la Star Ac reconstitué près de Chambéry, dans une "ambiance colonie de vacances" avec les acteurs qui jouaient les élèves.

Mais c'était aussi un tournage bouleversant. "J'étais très impressionné de rencontrer Nikos Aliagas, j'étais comme un gosse parce que je le suis depuis tout petit" et c'était "hyper fort en émotion car il connaissait Greg" a déclaré Mickaël Lumière. Sans oublier la rencontre avec les véritables parents de Grégory Lemarchal : Pierre Lemarchal et Laurence Lemarchal. "Je les ai rencontrés juste après le casting. J'appréhendais beaucoup, j'étais stressé, je ne savais pas trop comment me placer dans le projet parce que c'est délicat et en fait ils m'ont tout de suite mis à l'aise. Ils ont été très classes, ils avaient beaucoup de recul. Ils voulaient juste m'aider pour que je fasse au mieux. Ils m'ont fait sentir qu'ils me faisaient confiance" a-t-il avoué, "Ils m'ont accompagné tout au long du processus et ça a été super parce qu'ils voulaient vraiment qu'on respecte la vérité sur tout. On ne pouvait pas être dans de meilleures conditions de travail".

Pierre Lemarchal, qui a récemment raconté le premier date de Grégory Lemarchal et Karine Ferri, est même "venu assez souvent sur le tournage parce qu'il était très proche du projet depuis le départ, même depuis l'élaboration du scénario". Pour rappel, le scénario a été écrit à partir des livres de Laurence Lemarchal (Sous ton regard) et de Leslie Lemarchal (Mon frère l'artiste).

Enfin, Mickaël Lumière a aussi rencontré des acteurs atteints de la mucoviscidose. Ce sont des personnes qui "ont connu" Grégory Lemarchal. "Ils m'ont raconté leur quotidien, tout le temps et l'énergie que les soins leur prend, les séjours à l'hôpital. J'ai vraiment compris ce qu'ils enduraient et leur philosophie de vie. Ils ne se posent pas les mêmes questions que nous, ils voient la vie complètement différemment" a ajouté la star du téléfilm, "C'étaient des rencontres vraiment intéressantes, qui m'ont profondément touché et qui m'ont nourri émotionnellement. J'y ai beaucoup repensé pendant le tournage".

A noter qu'en plus de Pourquoi je vis diffusé ce 7 septembre 2020 sur TF1, les anciens camarades de Grégory Lemarchal qui ont fait la Star Academy 4 ont enregistré l'album hommage "Restons amis" (dont la sortie est prévue le 2 octobre 2020).

Propos recueillis par Marie Piat. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

Gregory Lemarchal
Gregory Lemarchal : sa victoire à la Star Academy décidée dès le départ ? Une ancienne prof balance
Pourquoi je vis : aviez-vous remarqué l'erreur qui s'est glissée dans le film ?
Pourquoi je vis - Mickaël Lumière : "Si j'avais chanté, on serait parti sur une comédie"
Pourquoi je vis : les acteurs VS les vraies personnes, découvrez qui joue qui
voir toutes les news de Gregory Lemarchal Découvrir plus d'articles