Port du masque obligatoire : Olivier Véran annonce les lieux concernés
Port du masque obligatoire : Olivier Véran annonce les lieux concernés
Pour l'instant uniquement conseillé sauf dans les transports, le port du masque sera bientôt obligatoire dans les lieux publics clos. C'est dès lundi qu'il faudra vous munir d'un masque pour vos sorties. Sur Twitter, le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a donné plus de détails sur les lieux concernés.

Depuis le 11 mai dernier, jour du déconfinement en France, porter un masque est très conseillé dans la vie quotidienne comme par exemple lorsque l'on fait ses courses ou bien quand la distance de 1 mètre ne peut pas être respectée. Mais son utilisation n'était pas obligatoire partout : s'il faut bien en avoir un dans les transports (train, métro, bus) ou chez le coiffeur, chaque commerçant pouvait librement décider de l'imposer ou non à ses clients.

Mais face à une augmentation des cas (51 nouveaux clusters ont été identifiés en une semaine et le taux de reproduction a augmenté en Bretagne), le gouvernement a décidé de le rendre obligatoire. Après avoir d'abord évoqué la date du 1er août, le Premier ministre Jean Castex a expliqué que c'est dès ce lundi 20 juillet que cette obligation sera mise en place.

Olivier Véran donne des précisions sur les lieux où le masque sera obligatoire

Dans un tweet posté ce samedi 18 juillet, le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a donné des précisions sur les lieux concernés par cette obligation. "Cela concerne les commerces, établissements recevant du public, marchés couverts, banques..." a-t-il écrit sur son compte. Que ce soit dans les supermarchés, les centres commerciaux, les magasins en tout genre (boulangeries, pharmacies, magasins de vêtements...) ou bien les cinémas, il faudra donc désormais venir masqué pour notre sécurité, celle de nos proches et des autres.

Des sanctions en cas de non respect

Interrogé ce vendredi 17 juillet sur France 2, Jean Castex est aussi revenu sur cette décision qui sera détaillée dans un texte qui doit être publié lundi ou mardi. Le successeur d'Edouard Philippe a notamment expliqué que "des sanctions" seront prévues en cas de non respect de l'obligation du port du masque mais n'a pas dévoilé plus d'informations à ce sujet. Le but du port du masque est évidemment d'éviter une éventuelle reprise de l'épidémie et la deuxième vague tant redoutée par des millions de français.

News
essentielles
sur le
même thème