Kevin, le vendeur de la Fnac, a encore frappé.
Kevin, le vendeur de la Fnac, a encore frappé.
En voilĂ  un qui n'a pas froid aux yeux ! Un an aprĂšs s'ĂȘtre payĂ© Booba ou Kendji, KĂ©vin, le vendeur dĂ©jantĂ© de la Fnac Parinor, rĂ©itĂšre ses exploits. Cette fois-ci, il s'est attaquĂ© Ă  PNL dont il n'est visibilement pas trĂšs fan...

PNL est sur le point d'entrer "Dans la lĂ©gende" avec son nouvel album. En une semaine seulement, les deux rappeurs de Corbeil-Essonnes ont dĂ©jĂ  fait planer 51.000 fans avec leurs tubes aĂ©riens bourrĂ©s d'autotune ! NumĂ©ro un des ventes et dĂ©jĂ  disque d'or, le troisiĂšme disque du duo fait aussi exploser les compteurs en streaming . Leur tube "Naha" vient mĂȘme de faire voler en Ă©clat le record d'Ă©coutes en une semaine dĂ©tenu jusqu'ici par "Work" de Rihanna et Drake. Du lourd !

PNL = Jardiland 💐

Mais il en a un qui n'est pas trÚs fan de PNL : Kévin, le vendeur de la Fnac Parinor. Mais si, souvenez-vous : il y un an, ce petit plaisantin était devenu une star du web en détournant les étiquettes "Coups de coeur" de l'enseigne pour dire tout le mal qu'il pensait des derniers albums de Booba, Kendji ou Maßtre Gims, "le Dany Brillant du rap français".

Cette fois, c'est PNL qui en prend pour son grade. Sa critique de l'album "Dans la légende" ? "Quand tu pensais qu'on avait touché le fond mais que tu n'avais pas vu que les mecs avaient des pelles". D'ailleurs d'aprÚs lui, c'est le rap français dans son ensemble qui déraille. Il a donc décidé de créer des catégories plus conformes.

Le rap français, c'était mieux avant !
Le rap français, c'était mieux avant !

Finalement, selon KĂ©vin, il n'y a qu'un seul endroit oĂč l'on doit faire la promotion de PNL :

"Dans la légende"... des sanitaires ?
"Dans la légende"... des sanitaires ?

Le groupe appréciera !