Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Permis de conduire : les inscriptions en ligne bientôt possibles ?
Permis de conduire : les inscriptions en ligne bientôt possibles ?
S'inscrire à l'examen du permis de conduire en ligne, ça pourrait être bientôt possible ! Dans le cadre de l'examen en commission de la loi d'orientation sur les mobilités (Lom), les députés ont donné leur accord pour expérimenter la possibilité pour les candidats de s'inscrire directement en ligne.

Ces derniers mois, le gouvernement veille à faciliter le passage du permis de conduire pour les jeunes. Après l'annonce du Président souhaitant baisser le prix de l'examen, la députée du Gard (LREM) Françoise Duma présentait en février dernier un rapport parlementaire visant à rendre le permis gratuit pour les jeunes de 17 ans qui passeront le futur service national universel (SNU) "volontaire de longue durée" et moins long à obtenir. Dans ce rapport, on trouvait également une recommandation pour les inscriptions en ligne.

On pourra bientôt s'inscrire en ligne

C'est donc dans le cadre de l'examen en commission de la loi d'orientation sur les mobilités (Lom) que les députés ont voté dans la nuit de mardi à mercredi la possibilité pour les candidats de s'inscrire directement en ligne à l'épreuve pratique du permis de conduire et ce, malgré les désaccords des auto-écoles. "Cela s'inscrit dans la logique de faciliter l'accès au permis de conduire", a justifié la ministre des Transports, Élisabeth Borne, qui a également expliqué comment cela fonctionnerait.

Comment ça fonctionne ?

Une plateforme de réservation par internet des places d'examen sera créée et permettra aux candidats, "soit par le biais de leur école de conduite, soit par eux-mêmes", de réserver une place d'examen. Celle-ci sera attribuée nominativement, "sans quota, ni classement autre que l'ordre d'inscription", selon l'exposé des motifs de l'amendement. Le candidat pourra donc "choisir son centre d'examen, une date et un créneau horaire parmi les disponibilités proposées et de planifier sa formation en conséquence afin de se présenter avec les meilleures chances de succès". Une première phase de tests devrait être lancée dès cet été en région Occitanie et devrait être généralisée l'année prochaine si celle-ci s'avère concluante.