Pascal Soetens est de retour ce mardi 15 avril aux commandes de sa nouvelle émission SOS ma famille a besoin d'aide diffusée dès 20h50 en prime-time sur NRJ 12. Plus d'un an après avoir été coach sportif et mental à La Star Academy, l'éducateur reprend du service en aidant les ados en crise mais aussi les couples au bord de la rupture, une nouveauté dans son coaching. Pour Purebreak, l'ex-Pascal, le grand frère de TF1 est revenu sur son expérience dans l'émission qui n'a pas été de tout repos...

"Je suis peut-être moins 'patient' avec les ados"

Comment vous sentez-vous à quelques heures de la première diffusion de votre nouvelle émission : SOS ma famille a besoin d'aide sur NRJ 12 ?
Je me sens pas stressé du tout. Ce que je souhaite, c'est que les gens soient au rendez-vous, c'est ma plus grosse crainte. On m'attend depuis maintenant un an mais il a fallu que je bosse sur un nouveau concept et forcément, il faut du temps. Et là, ca y'est, c'est lancé. Je suis ravi, enfin !

Quel va être votre rôle dans ce nouveau programme ?
Je vais être coach de vie. Les ados sont toujours là, avec des parents qui n'ont pas fait leur boulot, je le dis ouvertement. La nouveauté, c'est qu'il y aura aussi les adultes et les couples. Ca change complètement de l'ancien concept. Dans ma nouvelle émission, on sort les gens de leur lieu de conflits alors qu'à l'époque, sur TF1, j'étais en immersion dans le quotidien des familles que j'aidais. Je voulais apporter quelque chose de neuf, relifter le programme. J'avais fait une proposition à TF1 quand j'étais encore sous contrat mais ça n'avait pas été acceptée. Et puis NRJ 12 est arrivée, m'a fait confiance et m'a donnée cette chance.

Pourquoi éloigner les gens de chez eux, dans un cadre à l'opposé de leur quotidien et de leurs conflits ?
Ca va leur permettre de se couper de leurs habitudes : plus de voisins, plus de potes. Je supprime les portables pour apprendre à se reconstruire et à recommuniquer. Les adultes sont mis à contribution désormais et surtout, ce qui est important c'est le dépassement de soi par les sports extrêmes avec du saut en parachute, à l'élastique. Vous allez découvrir plein de choses.

Votre coaching a évolué vers l'adulte et les couples. Pourquoi ce choix et êtes-vous content de cette évolution ?
On se rend compte que la société évolue. Finalement, les adultes ont eux aussi besoin d'aide, y'a pas que les ados. Je suis ravi parce que c'était vraiment l'évolution que je voulais apporter à cette émission. Il fallait que je fasse les choses différemment. Je pense que je suis peut-être moins "patient" avec les ados et plus à l'écoute de l'adulte.

Sur quels critères sélectionnez-vous les personnes que vous allez aider ?
Il n'y aucun critère. A partir du moment où les gens ont des problèmes, ils nous appellent. Mais il y a des choses que je ne ferais pas. Tout ce qui est lié à l'alcool et la drogue, je ne suis pas médecin donc non. Pour les castings, j'ai toujours mon mot à dire. Et si je sens que je peux pas le faire, je le fais pas.

Le nouveau Pascal sur TF1 ? " Qu'il me laisse tranquille"

Gardez-vous contact avec les familles après le tournage pour suivre leur évolution ?
Oui, toujours. Mais j'ai envie de faire une vraie émission, un genre de Que sont-ils devenus. C'est vraiment une envie et j'espère qu'on pourra le faire. Je débarquerais à l'improviste six mois après par exemple et là on tourne le truc en live. Ca pourrait rassurer les gens mais surtout ceux qui me critiquent.

A quels types de difficultés avez-vous été confrontées lors de vos rencontres avec ces familles ?
J'ai été menacé par un couteau récemment, une gamime qui était prête à me planter. Une séquence que vous allez le voir dans l'émission.

Pascal, le grand frère est revenu sur TF1 l'été dernier, avec un nouveau Pascal. Qu'en avez-vous pensé ?
Je pense que les gens m'attendaient. C'est un choix de la chaîne, c'est pas le mien. Je suis pas là pour le critiquer. Je sais que ce jeune homme a dit des choses sur ma façon de travailler, moi je critique pas son job donc qu'il me laisse tranquille. Il y a de la place pour tout le monde. Pour la déprogrammation sur TF1, il fallait faire un autre choix.

Propos recueillis par Clara Pouvil. Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer Purebreak.com.

Compte Twitter : @PascalNRJ12

Compte Facebook : Pascal Le Coach - Officiel

A lire aussi : Pascal Soetens clashe le nouveau Pascal sur TF1 : "J'aurais voulu voir sa vraie personnalité" et Pascal le grand frère : le remplaçant de Pascal Soetens a-t-il été convaincant ?

NRJ 12
Superstore débarque sur NRJ12 : 3 raisons de regarder cette comédie déjantée
Les Grandes Histoires sur NRJ12 : en dépression, une candidate veut porter plainte contre la prod
Martial Bétirac tacle Aymeric Bonnery (et Ayem Nour) : "Je n'aimerais pas être dans sa situation"
Maeva Anissa reste optimiste après la déprogrammation du débrief de NRJ12 : "c'est pas fini"
voir toutes les news de NRJ 12 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème