Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
NRJ Music Awards : 9 fois où la cérémonie était malaisante
NRJ Music Awards : 9 fois où la cérémonie était malaisante
La cérémonie des NRJ Music Awards 2022 (ou NMA pour faire plus court), c'est ce vendredi 18 novembre en direct sur TF1. On va enfin savoir quels nommés seront désignés gagnants et entreront dans l'histoire de la cérémonie pour cette 24ème édition. Au fil des années, il s'en est passé des choses sur scène... et c'était parfois ultra gênant. Retour sur 10 moments où même les téléspectateurs ont senti le malaise à travers leur télé.

C'est le grand soir pour les NRJ Music Awards. Après la liste des nommés et la polémique concernant les votes payants, les stars ont rendez-vous à Cannes pour la grande cérémonie, retransmise comme chaque année en direct sur TF1. Mais il y aura du changement : pour la première fois depuis 12 ans, Nikos Aliagas ne présentera pas l'émission. Il sera remplacé par Camille Combal après s'être blessé. L'animateur de DALS va-t-il éviter les boulettes ? On lui souhaite en tout cas de ne pas se taper la honte, comme ces autres fois où le show s'est mal passé.

Le pire playback de l'histoire des playback

En 2013, les NMA accueillaient Katy Perry. Mais ce qui devait être une fête a rapidement tourné à la catastrophe. Pourquoi ? Alors que la star était présente sur scène afin de chanter son titre Roar, tout le monde s'est rendu compte qu'elle était en réalité en playback... à cause d'un décalage entre les mouvements de sa bouche et le son diffusé à l'antenne. Un fail monumental qui serait dû à la régie : nos confrères de Puremédias avaient expliqué que la star devait bien chanter en direct, mais qu'un technicien avait malencontreusement lancé la mauvaise piste.

"Yaka" Nakamura (on en rit encore)

Avec seulement trois lettres au compteur, le prénom de Aya Nakamura ne semble pas être le plus difficile à prononcer. Pourtant, sans que l'on ne sache trop comment, Nikos Aliagas a réussi à l'écorcher lors des NMA 2018 et a renommé la chanteuse... Yaka Nakamura. Un fail monumental qui avait fait rire les internautes, mais pas la star. Sur ses réseaux, l'interprète de Pookie s'était vénère. "On n'invite pas les gens quand on arrive pas à dire son nom correctement", avant d'ajouter plus loin l'insulte "Clochards". Une brouille qui a duré plusieurs mois puisqu'Aya Nakamura a ensuite déploré le fait que l'animateur ne se soit même pas excusé. Finalement, il aura fallu attendre le mois de juin 2019 pour assister à une réconciliation lors de la finale de The Voice en 2019.

Nikos Aliagas ne reconnaît pas une star

L'année d'après, en 2019, Nikos a encore fait un fail. Lors de la cérémonie, l'animateur voulait prendre une photo des stars présentes dans la salle, et a demandé à un membre du public de se baisser. Mais il s'agissait en fait... de Gavin James ! Mais contrairement à Aya Nakamura, le chanteur s'était amusé de ne pas avoir été reconnu et n'avait pas hésité à retweeter la photo, accompagnée d'émojis riant aux éclats. "Quand on te demande de te baisser pour les nommés d'une cérémonie où tu es nommé" avait-il écrit.

Ce gros fail de gagnant, bien avant les Oscars

Vous vous souvenez de la gênance extrême des Oscars 2017 où La La Land avait été annoncé gagnant à la place de Moonlight ? Eh bien les NMA ont aussi eu droit à un moment identique. En 2010 alors qu'il annonçait le gagnant du prix du Groupe international de l'année, Kamel Ouali avait dit que les Black Eyed Peas étaient les gagnants... alors que c'est en fait Tokio Hotel qui avait remporté le prix.

Nikos ne sait plus tenir un téléphone

Normalement, Nikos est un grand pro des photos. Mais en 2021, on n'est pas sûr que ses photos aient donné grand chose. Ou au moins l'une d'entre elle : vu la position sur cette capture d'un internaute, le résultat ne doit pas être terrible puisqu'il tient son téléphone à l'envers et a même mis ses doigts devant l'objectif.

L'humiliation ultime de Katy Perry (encore)

Quelques années avant le coup du playback, Katy Perry était déjà au centre d'un autre moment de malaise. Enfin, surtout pour elle. En 2009, alors qu'elle avait été annoncée gagnante du prix de la chanson internationale de l'année et partait chercher son trophée, c'est le titre Disturbia de Rihanna qui avait été diffusé dans la salle. Et pas pour rien : RiRi était en fait la gagnante. Katy a donc dû rendre le prix.

L'hommage qui fait mal

Nikos (oui, encore lui), a aussi fait une énorme boulette en 2013. Cette année là, le prix de la chanson francophone de l'année était attribuée à Sexion d'Assaut pour Avant qu'elle parte. Un titre écrit en hommage à la mère décédée de JR O Crom, l'un des rappeurs du groupe. Sauf qu'après l'hommage de ce dernier, Nikos Aliagas a eu la bonne idée de lancer un "Salut, maman" en faisant un grand signe à la caméra. Pas sûr qu'elle l'ait entendu depuis sa tombe...

Alerte au feu (ou pas)

Au fil des éditions, on a eu droit à pas mal de bugs techniques. En 2003, c'est l'alarme incendie du palais des festivals qui s'était déclenchée en pleine cérémonie. Le public a même commencé à évacuer la salle sous les yeux surpris des stars et d'Anthony Kavanagh qui présentait l'émission cette année-là. Il ne s'agissait heureusement que d'une erreur et la soirée avait pu reprendre (presque) normalement.

Justin Bieber en mode grosse diva

Avant de changer, de devenir plus sage et de se marier, Justin Bieber a fait parler de lui à Cannes. En 2015, le chanteur avait fait le bad buzz avant les NMA avec une vidéo le montrant énervé contre ses fans. Quelques heures plus tard, il s'était vengé... en arrivant en retard sur scène où il devait interpréter What Do You Mean ? Une technique comme une autre...

Gims pas content d'avoir perdu

La cérémonie de 2016 avait été marquée par la victoire d'Amir qui avait remporté le prix de l'artiste masculin francophone de l'année. Une chose qui n'avait pas plu à Gims, nommé face à lui. S'il n'avait pas fait de scandale pendant l'émission, le chanteur s'était énervé sur le web, tout comme sa femme. DemDem n'avait pas hésité à tacler Amir sur les réseaux et le rappeur avait ensuite lui-même poussé un coup de gueule contre la cérémonie. "Juste pour vous dire que je ne retournerai plus jamais aux NMA... je tiens quand même à remercier mon public, ma famille, mes amis et tous ceux qui m'ont soutenu" avait-il posté sur Instagram, remettant en cause le système de votes. Depuis, il s'est calmé puisqu'il était présent aux NMA 2018 et a fait plusieurs apparitions depuis.

NRJ Music Awards
NRJ Music Awards : playback raté, mauvais gagnant... 10 fois où la cérémonie était malaisante (et même nous on n'était pas bien)
NMA 2022 : la liste des nommés annoncée, 4 nouvelles catégories débarquent
QUIZ NRJ Music Awards 2021 : es-tu un vrai fan de la cérémonie ? Prouve-le !
QUIZ NRJ Music Awards : te souviens-tu des plus gros buzz de la cérémonie ?
voir toutes les news de NRJ Music Awards Découvrir plus d'articles