Mort de Mava Chou : son compagnon Romain lui rend un hommage bouleversant
Mort de Mava Chou : son compagnon Romain lui rend un hommage bouleversant
Le 22 décembre dernier, on apprenait la mort de Mava Chou, Youtubeuse et vlogueuse, à seulement 32 ans. La star du web a été victime de harcèlement en ligne et aurait mis fin à ses jours à cause de la haine qu'elle subissait sur Internet et les réseaux sociaux. Après la réaction de son ex-mari, Adrien, accusé par l'avocat de la jeune femme d'être lié à cette vague de harcèlement, c'est son compagnon Romain qui a réagi sur Facebook. Il a rendu un bel hommage à celle qui était maman de quatre enfants.

Le harcèlement tue et, même si on n'avait pas vraiment besoin de nouvel exemple d'un tel drame, c'est ce qui serait encore arrivé juste avant Noël. Sur les réseaux, les proches de Mava Chou, Maeva de son vrai prénom, ont annoncé la mort de la Youtubeuse qui comptait 145 000 abonnés. Depuis pas mal de temps, après une séparation compliquée avec le père de ses enfants Adrien, Mava Chou était victime de harcèlement sur le web.

La jeune femme a même porté plainte pour harcèlement moral, provocation au suicide et atteinte à la vie privée contre son ex et contre X le jour de sa mort. Dans un entretien avec Vosges Matin, son avocat pointait même du doigt son ex-compagnon, l'accusant d'être à l'origine de la vague de harcèlement qui touchait Mava Chou. Ce dernier a réagi en rendant hommage à la mère de ses quatre enfants. "Je ne laisserai pas les justiciers des réseaux sociaux (...) m'accuser moi, Laura, mes proches, mes amis, de meurtriers" a-t-il déclaré.

"Je sais et tu sais ce que nous étions et nous resterons l'un pour l'autre"

Il y a quelques jours, un autre proche de Mava Chou a réagi à son décès : son compagnon juste avant sa mort, Romain. Dans un post sur Facebook, ce dernier a partagé une photo en compagnie de Mava Chou. "Avec cette photo j'aimerais que les gens gardent ce souvenir de toi." écrit-il avant de rendre hommage à "une femme resplendissante, radieuse, gentille, attentionnée, un peu fofolle sur les bords, forte, courageuse et authentique, égale à toi-même". "Je voudrais également te remercier et tu le savais, d'avoir fait en sorte de me protéger de tout cela...Je sais et tu sais ce que nous étions et nous resterons l'un pour l'autre. Je t'aime et je t'aimerai mon coeur, mon ange." ajoute-t-il dans son message.

Dans son post, Romain a également souhaité mettre en garde les internautes contre les dangers du harcèlement en ligne. "Pour ses enfants, s'il vous plaît, ne reproduisez pas le même schéma" a-t-il écrit. Dans un post publié le 24 décembre, Romain avait déjà alerté à ce sujet. "Le dénigrement et le harcèlement ne devraient pas avoir leurs places dans ce monde et encore moins aujourd'hui ! J'espère de tout mon coeur que son combat ne sera pas vain, je le continuerai pour elle et toutes ces personnes qui le subissent" avait-il écrit, ajoutant : "Gardez de Maëva, son sourire, sa force, ses blagues, sa beauté, son grain de folie, sa façon d'être si différente et tout ce qui faisait qu'elle était ELLE. J'espère qu'elle trouvera la paix et la sérénité qu'elle cherchait et que chacun mérite. Respectez vous et respectez sa mémoire."