Mathieu Valbuena enfonce Karim Benzema et Samir Nasri dans l'affaire de la sextape
Mathieu Valbuena enfonce Karim Benzema et Samir Nasri dans l'affaire de la sextape
Plus passionnante et surprenante qu'un épisode des Feux de l'Amour ou de Dallas, l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena continue de nous étonner. Ainsi, après la récente mise en examen de Karim Benzema, le joueur de l'Olympique Lyonnais vient d'enfoncer un peu plus l'attaquant des Bleus dans une interview accordée au Monde, avant... d'y ajouter le nom de Samir Nasri.

Alors que Mathieu Valbuena s'était muré dans le silence depuis les débuts de l'affaire de la sextape, le joueur de l'Olympique Lyonnais vient enfin de se livrer lors d'une interview accordée au Monde. Et malheureusement pour Karim Benzema, s'il espérait que cet entretien avec le journal lui serait utile pour laver son image, il risque d'être fortement déçu. La raison ? Valbuena n'a pas hésité à critiquer son comportement.

Valbuena "plus que déçu" par Benzema

Oui, bien que l'ex-Marseillais précise en début d'interview : "Dans sa façon de parler, il n'a pas été agressif, il ne m'a pas parlé d'argent concrètement, directement", il n'hésite pas à confesser : "Je suis plus que déçu. Je me dis que c'est un manque de respect, tout simplement. Tu ne peux pas avoir un comportement comme ça avec quiconque.".

Et pour cause, l'attaquant du Real Madrid n'aurait jamais été totalement clair avec lui : "Quand tu insistes pour me faire rencontrer quelqu'un... pffff. Moi, j'ai jamais vu quelqu'un qui va faire détruire une vidéo gratuitement juste parce qu'il m'adore". Au contraire, il aurait notamment joué sur la corde sensible et se serait montré prêt à faire marcher ses relations : "Il m'a dit : 'C'est quand même chaud, la vidéo. Je sais que moi, la famille et tout... Faut être costaud.' Il m'a dit aussi : 'Si tu veux pas [payer, ndlr], laisse-les filer, y a pas de souci. Après, je peux te présenter mon ami...'".

"C'est quand même bizarre qu'il ait voulu me faire rencontrer cette personne-là"

De plus, Valbuena a également affirmé que Benzema l'aurait contacté au moment où l'affaire est sortie dans la presse. L'objectif ? Lui demander de faire un démenti sur son lien avec le chantage : "Il me dit : 'Mat, mon nom est sorti, c'est quoi ce bordel, je ne peux pas être dans des affaires comme ça...' Je lui réponds : 'Karim, écoute, y a rien de spécial, t'as rien fait, y a pas de souci.' Mais au fond de moi, je me dis que c'est quand même bizarre qu'il ait voulu me faire rencontrer cette personne-là. Après il me dit : 'Il va falloir faire un démenti, c'est chaud, ça va prendre des proportions de fou, moi j'ai une fille et tout.'"

Malheureusement pour le buteur des bleus, si le lyonnais se serait montré rassurant auprès de lui, Valbuena n'aurait jamais réussi à se débarrasser d'un doute : "J'ai essayé de le rassurer en lui disant : 'Si un jour je dois le faire, je le ferai, je l'ai fait pour Djibril... Mais pour l'instant, je ne peux rien faire.' A ce moment-là, je sais bien que la grosse différence entre Djibril et Karim, c'est que Djibril ne m'a jamais demandé de rencontrer quelqu'un. Alors que Karim, lui, l'a fait".

"Je ne peux pas défendre l'indéfendable"

Enfin, tandis que Valbuena a une nouvelle fois déclaré être "déçu" par Benzema et son supposé comportement dans toute cette affaire : "Je ne peux pas défendre l'indéfendable. Même à mon pire ennemi, je ne ferais pas ça", il a lâché une petite bombe qui pourrait (potentiellement) laisser craindre le pire au Madrilène pour son avenir en Equipe de France lors de l'Euro 2016 : "Les enquêteurs n'ont pas attendu de savoir ce qu'il s'est dit entre Karim et moi pour qu'il soit mis en examen. D'ailleurs, les policiers m'ont dit : 'Ne vous en faites pas, on n'a pas besoin de votre témoignage.'"

Nasri également dans le viseur ?

Pour l'anecdote, le Monde précise aussi que Samir Nasri aurait été cité dans ce dossier d'instruction. Et si le joueur de Manchester City a immédiatement démenti cette info, Valbuena - visiblement pas au courant, avoue tout de même que cela ne serait pas surprenant : "Mes relations ont toujours été difficiles avec Nasri. Maintenant, plus rien ne me surprend. Quand tu es dans une histoire de racket et que tu trouves ces noms-là, c'est presque comme si tu étais chez les fous".

Karim Benzema
Karim Benzema absent de l'Equipe de France, il critique la gestion de Didier Deschamps
Karim Benzema se moque d'Olivier Giroud et soutient Bassem Braïki dans un live sur Instagram
Karim Benzema très ému face à des photos de ses enfants dans Quotidien 😢
Karim Benzema : cité dans une affaire de tentative d'enlèvement, il dément et porte plainte
voir toutes les news de Karim Benzema Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème