Marie S'Infiltre évincée par Gigi Hadid du au défilé Chanel : elle réagit et avoue que la top était "agressive"
Durant la Paris Fashion Week, Marie S'Infiltre a validé sa mission : s'incruster au défilé Chanel. Mais rapidement, elle a été éjectée par Gigi Hadid. La YouTubeuse a avoué non seulement ne pas avoir reconnu la top mais l'avoir trouvée un poil "agressive".

"Gigi, je ne l'ai pas reconnue sur le coup"

Si vous l'avez manqué, sachez que Marie S'Infiltre a réussi l'impossible : s'incruster au défilé Chanel, avant de se faire éjecter par Gigi Hadid herself. La reine de l'infiltration a en effet pu marcher quelques secondes sur le podium le plus VIP de la Paris Fashion Week, ce mardi 1er octobre 2019 au Grand Palais, dans un sublime décor qui rappelait les toits de Paris. Mais son véritable tailleur en tweed imprimé pied-de-poule de la marque de luxe, vintage (il "date de 1986, acheté rue Cambon par ma mère avec sa première paie" a-t-elle confié à Madame Figaro) n'aura pas suffit face à la détermination de la top de la faire sortir du show.

Interrogée par Marie Claire sur sa rencontre musclée avec Gigi Hadid, Marie S'Infiltre a avoué : "Gigi, je ne l'ai pas reconnue sur le coup. J'ai juste vu une Américaine un peu agressive". Effectivement sur les images, le mannequin ne rigole pas du tout face à la petite blague de la Frenchy et la prend rapidement par les épaules pour l'évincer du catwalk.

La YouTubeuse a également déclaré avec humour à Madame Figaro que, maintenant, avec Gigi Hadid, "on s'adore ! Comme toutes les relations intenses, on a commencé de façon très tumultueuse. Il faut dire que Gigi est très stressée, elle marche beaucoup. Elle était un peu exaspérée quand on s'est croisées, m'a sorti un 'Move bitch', à l'américaine. Mais après le show, elle m'a serré dans ses bras, et on ne se quitte plus. D'ailleurs, on se retrouve au Plaza Athénée cet après-midi si ça vous tente".

Marie S'Infiltre a voulu dénoncer "le sérieux de la mode"

Pourquoi s'incruster au défilé Chanel ? La YouTubeuse a expliqué à Marie Claire que c'est simplement pour se moquer de la sphère fashion et casser le "sérieux du monde de la mode, de ces défilés où chacun de ceux qu'on nomme 'la haute' fait une tête d'enterrement. Alors pour dénoncer cela, j'ai voulu viser l'impossible, m'infiltrer au Vatican de la mode : un défilé Chanel ! C'était aussi une façon de dire : ne vous laissez pas impressionner par les choses qui sont belles".

En légende d'un de ses posts Instagram, la star du web a précisé que "le défilé Etam c'était walou à côté". Car pour rappel, elle s'est aussi invité au Etam Live Show 2019 au côté d'Aya Nakamura et d'une pluie de stars.

Quant à Chanel, une porte-parole de la maison française a assuré à l'AFP que même si "ce n'était ni prévu, ni prémédité", certes "on aurait préféré que cela n'arrive pas, mais on ne va pas en faire un drame".

News
essentielles
sur le
même thème