Il n'y pas que les jeunes qui font des nuits blanches le week-end. Hier, dimanche 3 février, les députés ont dû vaincre le sommeil pour poursuivre le débat sur le mariage pour tous à l'Assemblée national. Et pour ne pas piquer un somme et prendre ainsi le risque devenir la nouvelle star du zapping, chacun avait sa méth

Il n'y pas que les jeunes qui font des nuits blanches le week-end. Hier, dimanche 3 février, les députés ont dû vaincre le sommeil pour poursuivre le débat sur le mariage pour tous à l'Assemblée nationale. Et pour ne pas piquer un somme et prendre ainsi le risque devenir la nouvelle star du zapping, chacun avait sa méthode.

Après avoir mobilisé pendant des semaines les "pro" et les "anti" lors de nombreuses manifestations dans les grandes villes françaises, le mariage pour tous a fait passer un drôle de week-end à nos députés. Suite au vote de l'article 1 du projet de loi samedi, les représentants de l'Assemblée nationale ont en effet continué de débattre le dimanche... pendant plus de 22 heures 30 d'affilée !

Histoire de tenir le coup jusqu'à ce lundi matin, 7h54 précises (heure à laquelle la séance a finalement été levée par Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale), les députés se sont donc tournés vers le meilleur ami de toutes les personnes en manque de sommeil : la caféine. Puis, vers 6h du matin aujourd'hui, ils se sont tous rués vers les pains au chocolat.

Mais ce n'est pas tout. Et oui, certains n'ont pas pu s'empêcher de jouer aux mauvais élèves. Le Parisien rapporte ainsi qu'un député a tué le temps en faisant ses courses en ligne sur son iPad ou encore que d'autres se sont occupés... à coups de sudoku ou de parties de réussites. Comme quoi, les députés et les étudiants ont finalement des techniques plutôt similaires face à la fatigue et à l'ennui !