Claude Bartolone a tenu grâce... au Coca