Margaret Thatcher, une grande inconnue pour certains internautes
Margaret Thatcher, une grande inconnue pour certains internautes
Unique femme politique à avoir exercé les fonctions de Premier ministre au Royaume-Uni, Margaret Thatcher est décédée hier à l'âge de 87 ans. Une mort qui a provoqué de nombreuses réactions (pas toujours positives) et qui en a intrigué plus d'un. Car malgré les cours d'Histoire ou encore le film avec Meryl Streep, la Dame de Fer n'est pas connue de tous. La preuve avec le tumblr WhoIsMargaretThatcher. Maggie qui ?

Margaret Thatcher, une grande figure de la politique mondiale ? Pas pour tout le monde. Entre ceux qui ne l'aimaient pas et ceux qui ne la connaissaient pas, la Dame de fer - décédée d'une crise cardiaque ce lundi 8 avril 2013 - n'a pas franchement marqué la Terre entière.

Le tumblr des nuls en Histoire

Au pouvoir au Royaume-Uni de 1979 à 1990, Margaret Thatcher est une inconnue pour beaucoup d'internautes. Si le nom de la l'Anglaise - qui a "offert" un Oscar à Meryl Streep l'année dernière - s'est vite retrouvé en trending topic sur Twitter, certains tweets ont en effet prouvé qu'elle n'était pas une big star pour tout le monde.

La preuve avec l'hilarant (mais flippant) tumblr WhoIsMargaretThatcher qui regroupe les messages des twittos en mode : "Margaret Thatcher, mais c'est qui ?" Un conseil pour ces internautes : il est temps d'arrêter de sècher les cours d'Histoire, surtout avec le Bac 2013 qui approche à grands pas.

Pas d'obsèques nationales

Au Royaume-Uni, tout le monde (ou presque) sait bien qui est Margaret Thatcher. Mais si l'ex Premier ministre a eu droit à des hommages de David Cameron et de la future grand-mère Elizabeth II, les Britanniques sont loin d'être tous unanimes à son sujet.

Peu après l'annonce de sa mort, une pétition a circulé pour demander à ce que Thatcher n'ait pas d'obsèques nationales. "Elle a qualifié Mandela de terroriste et elle a pris le thé avec Pinochet", a justifié le réalisateur Ken Loach. Et d'ajouter : "Comment lui rendre hommage ? En privatisant ses obsèques". En pleine crise, le gouvernement britannique a décidé de l'écouter.