Louane Emera avoue être une ado normale
Louane Emera avoue être une ado normale
Louane Emera ne mâche pas ses mots et encore moins quand elle parle d'elle-même. La chanteuse et actrice, repérée dans The Voice en 2013, est actuellement à l'affiche de La Famille Bélier, l'un des succès cinématographiques du moment. En interview, la jolie blonde de 18 ans a parlé de sa personnalité mais aussi de son bac qu'elle passera au mois de juin. L'occasion pour elle d'avouer que, même si elle est sympathique, elle peut aussi agir comme toutes les adolescentes.

Dans La Famille Bélier, Louane Emera chante et joue la comédie, deux de ses passions. C'est lors de son passage dans The Voice sur TF1 que la demoiselle, alors âgée de 16 ans, se fait remarquer par le réalisateur du film, Éric Lartigau. Deux ans plus tard, La Famille Bélier est toujours numéro 1 du box-office avec près de 4 millions d'entrées.

Louane, "gentille" mais "chiante"

Au cours de la promotion du film où elle donne notamment la réplique à François Damiens et Karin Viard, Louane Emera n'a cessé de se confier. Après avoir avoué qu'elle avait été insupportable après son passage dans The Voice, la jeune femme a avoué qu'elle était une adolescente comme les autres. "Je suis gentille mais un peu chiante, je peux avoir des gros coups de flemme, comme une vraie ado" a-t-elle expliqué en interview pour Le Parisien, ajoutant qu'elle était "tout sauf une fifille".

Elle va présenter la langue des signes au bac

Après la sortie de son album "Chambre 12" au mois de mars, Louane Emera passera son baccalauréat au mois de juin. Et, comme elle l'explique au Parisien, elle va présenter la langue des signes pour décrocher le diplôme. "C'est la plus belle langue que j'aie apprise. Poétique, très franche, cash, et riche en vocabulaire. Depuis le film, je dis à tout le monde d'essayer, cela vaut le coup" a-t-elle confié, indiquant également qu'elle lui a ouvert les yeux sur le handicap. Et quant à ceux qui, comme une journaliste britannique, critiquent le film, sachez que Louane ne lit pas les réactions sur Twitter. Les mauvaises comme les bonnes d'ailleurs. "Je m'efforce de ne rien lire sur ce qu'on dit du film. Cela m'évite d'être blessée par une mauvaise critique et de prendre la grosse tête pour un compliment" a-t-elle confié au Parisien.