Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Récompensée aux Grammy Awards 2014, Lorde est devenue officiellement une star internationale. Conséquence directe de cette nouvelle reconnaissance, les paparazzi ont fait de l'interprète de 'Royals' leur nouvelle cible, ce qui ne plaît pas beaucoup à la chanteuse comme elle l'a fait savoir sur Twitter.

C'est en véritable star que Lorde est revenue dans sa Nouvelle-Zélande natale. Rien d'étonnant, la chanteuse ayant récupéré deux trophées aux Grammy Awards 2014 : ceux de "la chanson de l'année" et de "la meilleure performance solo pop" grâce à son tube Royals. Malheureusement, le retour triomphant au pays de l'amie de Taylor Swift a été entaché par la présence de personnes non-désirées : les paparazzi.

Lorde fatiguée des paparazzi

Les photographes, qui ont fait de la chanteuse leur nouvelle cible, l'ont en effet rapidement fait perdre patience, dès son arrivée en Nouvelle-Zélande. Lorde a d'ailleurs poussé un coup de gueule sur le sujet sur les réseaux sociaux. "Les médias [néo-zélandais] m'ont poussé à bout, moi et ma famille, à l'aéroport ce matin, pour avoir leurs clichés. Un accueil un peu triste si je devais être honnête" a-t-elle tweeté.

"Ca craint"

"Il y a une différence entre l'attention des fans, ce que j'adore, et le regard constant et lubrique dont je fais l'objet dans cette industrie. Je sais que le succès a un prix. Ca craint juste quand tu en fais l'expérience dans ton pays natal où tu te sentais à l'origine en sécurité" a-t-elle ajouté. Lorde va devoir en tout cas faire avec, sa success story étant bien partie pour durer. Parviendra-t-elle à vivre avec les spots braqués sur elle ?

A lire aussi : Kanye West : 250 000 dollars pour éviter un procès ? / Angry Birds utilisé par la NSA pour espionner les smartphones ?

News
essentielles
sur le
même thème