Les Grandes Histoires sur NRJ12 : en dépression, une candidate veut porter plainte contre la prod
Les Grandes Histoires sur NRJ12 : en dépression, une candidate veut porter plainte contre la prod
Diffusée sur NRJ 12, l'émission "Tellement vrai : Les grandes histoires - Petites histoires entre voisins" est dans la tourmente. Non seulement un village tout entier est en colère, mais une candidate a décidé de porter plainte contre La Concepteria, la boîte de production de Julien Courbet, pour atteinte à son image de marque.

Après celui des Reines du Shopping, de Top Chef, ou encore des Anges 10, c'est aujourd'hui le montage de l'émission "Tellement vrai : Les grandes histoires - Petites histoires entre voisins" de NRJ12 qui pose problème. En cause : une émission tournée il y a plus de 5 ans à Courty, petite ville de 6 000 habitants située en Seine-et-Marne, à quelques kilomètres de Paris. Diffusée en mars dernier et rediffusée ce samedi 11 août 2018, cette émission de télé-réalité, qui propose une immersion dans la vie d'habitants de la commune, a suscité la colère du village tout entier.

Un village tout entier en colère

Le maire de la ville, Xavier Vanderbise regrette également image négative : "C'est regrettable. L'émission ridiculise certaines personnes de manière assez arbitraire et illustre une réalité qui a bien changé. Plusieurs familles figurantes n'habitent même plus ici.", a-t-il déclaré dans une interview accordée à nos confrères du Parisien. Une participante de l'émission a même annoncé sa volonté de porter plainte contre La Concepteria, la boîte de production de Julien Courbet, pour atteinte à son image de marque.

Co-gérante avec Isabelle Clément du Courtry Club 77, la salle de réception de Courtry, Fabienne Bar, dénonce elle aussi le montage. En arrêt maladie pour dépression, elle regrette que celui-ci ne montre "que les revers de notre entreprise (...) Ils me demandaient de dire du mal de mon associée. Ils voulaient du piment. Ils avaient pourtant filmé un mariage dans ma salle de réception qui s'est très bien passé, mais ils l'ont squeezé."

"Ils sont en train de tuer notre business !"

A 55 ans, elle reproche à la production "de tuer [leur] business !", alors que la fréquentation du lieu a nettement baissé : "Je recevais entre 10 et 15 coups de téléphone par semaine. Maintenant, si j'en reçois un ou deux, c'est une aubaine. Les clients ne nous appellent plus car ils croient que nous sommes une discothèque alors que nous sommes une salle de réception. Rien à voir, et c'est pour ça que nous perdons des clients tous les jours."

NRJ 12
Superstore débarque sur NRJ12 : 3 raisons de regarder cette comédie déjantée
Les Grandes Histoires sur NRJ12 : en dépression, une candidate veut porter plainte contre la prod
Martial Bétirac tacle Aymeric Bonnery (et Ayem Nour) : "Je n'aimerais pas être dans sa situation"
Maeva Anissa reste optimiste après la déprogrammation du débrief de NRJ12 : "c'est pas fini"
voir toutes les news de NRJ 12 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème