Les célibataires confinés ont-ils vraiment le seum ? Cette étude prouve que pas tant que ça
Les célibataires confinés ont-ils vraiment le seum ? Cette étude prouve que pas tant que ça
Après un premier confinement à cause du coronavirus, la pandémie a forcé le gouvernement Macron a reconfiner les français. Mais ce reconfinment ne serait pas si mal vécu que ça par les célibataires. En effet, une étude IPSOS pour AliExpress a révélé que les célibs confinés auraient peut-être même moins le seum que les personnes en couple.

1 célibataire français sur 2 ne souffrirait pas de la solitude en reconfinement

Ce mercredi 11 novembre 2020 était un jour férié en France (pour célébrer la signature de l'Armistice), mais c'était aussi le Double 11 (11.11), la journée des célibataires en Chine devenue journée de maxi soldes sur AliExpress. A cette occasion, le site a dévoilé un sondage réalisé avec IPSOS sur les célibataires confinés. Car aujourd'hui, plus d'1 français sur 3 est célibataire. Mais ce n'est pas parce qu'on est pas en couple qu'on est désespéré, c'est ce que prouve ce sondage.

43% des français en couple "sont convaincus que les célibataires souffrent" d'être seuls. Mais en réalité, 1 célibataire sur 2 assure ne même pas penser à la solitude, malgré ce deuxième confinement. Ils seraient même "trop occupés par leurs activités" pour avoir le seum. Mieux, "plus d'1 personne en couple sur 3 avoue s'ennuyer en période de confinement", alors que "seulement un peu plus d'1 célibataire sur 4 partage ce sentiment".

Netflix and chill, sport, musique et internet pour s'occuper

Mais comment les célibataires confinés s'occupent pendant ce reconfinement ? En numéro 1, ils matent des films et des séries (merci Netflix, Amazon Prime Video, Disney+, OCS ou encore les téléfilms de Noël diffusés sur TF1 et M6). En deuxième arrive l'activité sportive et jouer d'un instrument de musique (à défaut de jouer du pipeau pour pécho). Et ensuite, tout ce que vous pouvez faire sur internet débarque en troisième position (comme écouter de la musique sur Spotify, regarder des vidéos drôles sur YouTube, stalker ton crush sur les réseaux...).

Ce reconfinement permet aussi aux célibs de se faire plaisir en ligne. Parce que si 19% des sondés ont avoué qu'ils ont ralenti les dépenses depuis le deuxième confinement, en revanche 42% des personnes interrogées ont confié dépenser leur budget plaisir pour faire du shopping online. Des séances shopping rien que pour eux. En deuxième, il y a aussi le shopping pour faire des cadeaux à leurs proches et en troisième, ce sont les livraisons de repas (merci les applis et les sites de restaurants).

Rencontres virtuelles et sextoys sont aussi au programme

En plus de toutes ces activités, et du télétravail, les célibataires français confinés sont aussi très occupés à faire des rencontres en ligne. 1 quart d'entre eux continuent d'en faire grâce aux applis et aux sites de rencontres (ben ouais on vit quand même à la même époque que Tinder, Grinder, Adopte un mec...). 18% d'entre eux pensent même que "c'est la bonne solution pour trouver l'amour".

Enfin, ils ont aussi les sextoys pour s'amuser ! Le sondage précise que pendant "le premier semestre 2020, les exportations de sextoys ont augmenté de 50% sur AliExpress". D'ailleurs, "30% des célibataires entre 18 et 35 ans ont déjà commandé un article hot en ligne que ce soit un sextoy, un déguisement sexy, un sous-vêtement osé ou un accessoire". Les sextoys, meilleur remède contre l'ennui ?

Le sondage a été réalisé par IPSOS pour AliExpress entre les 27 et 28 octobre auprès d'un échantillon de 1053 individus représentatifs de la population française âgée entre 18 ans et plus.