Par Marie Piat Journaliste
Marie Piat est une journaliste qui peut écrire sur (à peu près) tout : séries, films, télé, stars, mode, mangas... Lucifer, Harry Potter, les Kardashian-Jenner, Disneyland Paris, les films de Noël, Les Marseillais ou encore Danse avec les stars font partie de ses sujets préférés.
Alors que l'adaptation du Roi Lion sera bientôt diffusé au cinéma, une vive polémique est née sur les réseaux sociaux. Le tube "Hakuna Matata" a été accusé d'être une appropriation culturelle. La phrase aurait même été "volée" à un groupe africain. Une pétition ayant réuni plus de 151.000 signatures a demandé à Disney de retirer la marque déposée.

Une marque déposée qui crée un bad buzz

En 2019, Le Roi Lion sera de retour au cinéma avec une adaptation du classique de Disney en images de synthèse. Problème, alors que les fans attendent impatiemment de découvrir le film, le célèbre morceau "Hakuna Matata" chanté par Timon et Pumbaa crée polémique. Tout le monde se rappelle que Timon explique à Simba sa philosophie : "Répète après moi : Hakuna Matata", avant que Pumbaa ne précise que "ça veut dire pas de soucis". C'est même devenu une marque déposée en 2003.

Où est le soucis ? Le terme "Hakuna Matata" existe réellement, il est tiré du kiswahili, la langue officielle du Kenya, de la République démocratique du Congo et de l'Ouganda. Des internautes ont donc accusé le film d'animation Disney d'appropriation culturelle. Ils ont même lancé une pétition sur change.org qui a déjà réuni plus de 151.000 signatures.

Et TMZ a même révélé que le groupe africain Them Mushrooms serait en colère contre le géant américain. Le chanteur John Katana assure que cette expression leur a été "volée", eux qui l'avaient utilisée en 1980 dans la chanson "Jambo Bwana".

"C'est une insulte"

A l'origine de cette colère sur les réseaux sociaux ? Shelton Mpala. Cet internaute zimbabwéen a lui-même kancé la pétition. Dans le descriptif, il a expliqué que "la décision de faire de 'Hakuna Matata' une marque déposée est fondée uniquement sur la cupidité". "Disney n'a pas le droit de déposer quelque chose qu'il n'a pas inventé" a-t-il déclaré, jugeant que "c'est une insulte non seulement à l'esprit du peuple swahili mais aussi à l'Afrique dans son ensemble".

Le Roi Lion
Le Roi Lion 2 : ce que l'on sait sur la suite du remake du film culte
QUIZ Le Roi Lion, Cendrillon, Aladdin... Connais-tu les secrets des remakes Disney ?
Le Roi Lion plus fort que La Reine des Neiges : Simba bat l'incroyable record de Elsa et Anna
Le Roi Lion : pourquoi son point fort est son plus gros point faible
voir toutes les news de Le Roi Lion Découvrir plus d'articles