Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Tandis que Pika Edition sortira le Tome 10 du manga ce mercredi 12 octobre 2022, c'est ce samedi 8 octobre que TV Asahi et Crunchyroll ont diffusé l'épisode 1 de la saison 1 de Blue Lock. Un nouvel anime extrêmement attendu des fans de l'oeuvre de Kaneshiro Muneyuki (scénario) et Nomura Yusuke (dessin), qui a déjà tout pour devenir l'un des plus cultes de ces prochaines années.

Publié depuis août 2018, juste après la victoire de l'Equipe de France à la Coupe du Monde en Russie, le manga Blue Lock (Pika) de Kaneshiro Muneyuki (scénario) et Nomura Yusuke (dessin) a désormais le droit à son propre anime. Ce samedi 8 octobre 2022, à quelques semaines du lancement de la nouvelle Coupe du Monde, au Qatar cette fois, la chaîne japonaise TV Asahi a en effet débuté la diffusion de la série du studio 8-Bit (Moi, quand je me réincarne en Slime) - disponible en France en VOSTFRE et Simuldub sur Crunchyroll. Un véritable événement tant cette production a tout pour mettre à l'amende le reste des anime sportifs.

>> Bleach : le retour de l'anime absent de Disney+ en France ? Peut-être pas, on vous explique <<

De quoi ça parle ?

Suite à la nouvelle défaite du Japon à la Coupe du Monde 2018, la fédération de football du pays fonde le Blue Lock aka un centre de formation révolutionnaire. Son but ? Dénicher le meilleur attaquant de l'archipel. 300 lycéens, parmi les plus talentueux recensés, sont alors invités à s'affronter à travers un programme aussi intense que surprenant destiné à faire ressortir leur individualisme.

Oui, c'est la grande force de Blue Lock : cette oeuvre s'amuse à détourner les codes et les règles du football. Là où les entraîneurs se battent pour faire encrer les valeurs de cohésion, complicité et esprit d'équipe auprès de leurs joueurs, ce manga met à l'inverse l'accent sur l'égoïsme des personnages (tous des attaquants) qui apprennent qu'ils sont les seuls joueurs importants dans le 11 de départ et qu'ils ne doivent vivre que pour une seule chose : marquer.

Les codes du foot détournés avec sadisme

Un point de vue qui a tout pour faire le bonheur d'un certain Kylian Mbappé, et le point de départ d'un concept qui permet à cet anime de nous en mettre plein les yeux. Pour faire ressortir cet égoïsme et tirer le meilleur (le pire ?) des candidats, Jinpachi Ego - l'homme à la tête de ce centre, a imaginé une succession d'épreuves façon Battle Royale. Traduction ? Afin d'effacer les croyances et habitudes de ces joueurs, Jinpachi Ego les oblige tout simplement à s'affronter et à s'éliminer lors de mini-jeux aussi inventifs que cruels.

De quoi permettre à Blue Lock de piétiner avec sadisme ce sport qui nous fait tant vibrer, mais surtout à Jinpachi Ego de donner vie à de véritables cyborgs bien plus froids et explosifs qu'Haaland en supprimant leurs défauts, faiblesses et mentalité passée afin de maximiser leur qualité et leur laver le cerveau, tout en leur permettant de se découvrir de nouveaux talents.

>> Black Clover de retour en film sur Netflix : date de sortie, suite de l'anime ?, bande-annonce... tout ce que l'on sait <<

Le manga Blue Lock a le droit à son anime
Le manga Blue Lock a le droit à son anime

Un anime à la hauteur du manga

Evidemment, le premier épisode de l'anime n'a pas encore eu le temps d'approfondir cet aspect, mais on peut déjà vous affirmer que ce centre de formation et ces épreuves contiennent de véritables idées liées au foot pour aider les joueurs à se développer comme jamais ils n'auraient pu le faire ailleurs. Aussi surprenant (et frustrant que cela puisse être au regard de ce que cela implique), ces épreuves ne sont jamais gratuites et un vrai cheminement se cache derrière, ce qui apporte un intérêt supplémentaire à la cruauté de l'intrigue.

Alors même que ce camp met en scène des valeurs opposées au football que l'on aime, Blue Lock est tellement bien pensé que l'on se surprend à vouloir découvrir le reste des épreuves. Et cet épisode 1 est déjà parfaitement orchestré pour nous faire ressentir ce paradoxe. Là où les graphismes particuliers du manga sont parfaitement représentés ici, laissant transparaître un côté dérangeant / déstabilisant qui colle magnifiquement à cet univers, l'animation (et le rythme !) sont d'une maîtrise absolue. On est sur de l'arcade et non une simulation, ce qui libère les créateurs pour proposer des plans et idées un peu tirés par les cheveux, mais terriblement jouissifs.

La tension grimpe progressivement à l'écran et la fin de l'épisode nous fait clairement comprendre que cet anime sera explosif et d'une puissance inégalée dans le genre, capable non seulement de nous prendre à contre-pied, mais surtout, d'apporter un impact brutal aux événements et aux twists.

Pour l'heure, un seul épisode de Blue Lock a été diffusé ce samedi 8 octobre 2022, mais celui-ci s'est déjà révélé suffisant pour nous prouver que toutes les qualités du manga seront respectées afin de nous mind blower constamment et nous assurer que l'animation et le travail graphique autour sauront maximiser le sadisme des deux mangakas. Un régal !