Le Bazar de la Charité : faut-il regarder la série de TF1 ?
Le Bazar de la Charité : faut-il regarder la série de TF1 ?
Événement sur TF1. Ce lundi 18 novembre, la chaîne lance dès 21h la mini-série Le Bazar de la Charité inspirée de faits réels. Au casting, on retrouve Audrey Fleurot, Julie de Bona, Camille Lou, Josiane Balasko, Théo Fernandez ou encore Victor Meutelet. PRBK a pu voir les deux premiers épisodes lors d'une projection au Grand Rex. Alors, on mate ou on zappe ? Découvrez notre avis.

TF1 continue de nous offrir de nouveaux programmes ! Après Pour Sarah et le téléfilm événement Le premier oublié avec M. Pokora, la chaîne dévoile dès ce lundi 18 novembre sa mini-série Le Bazar de la Charité. Inspirée d'un fait réel, elle est portée par un trio d'actrices qui vont vous émouvoir autant qu'elles vont vous bluffer.

L'essentiel

Créée par : Catherine Ramberg.
Avec : Audrey Fleurot, Julie de Bona, Camille Lou, Josiane Balasko, Théo Fernandez, Victor Meutelet et Antoine Duléry.
Format : 8 épisodes de 50 minutes.
Diffusion : tous les lundis à 21h05 sur TF1

Le pitch

Le 4 mai 1897 à Paris, un incendie ravage le Bazar de la Charité, lieu où se déroule une vente caritative très populaire chez les femmes de la noblesse. 126 personnes décèdent, principalement des femmes. Lors de ce désastre, plusieurs destins vont basculer. Notamment ceux d'Adrienne de Lenverpré, Rose Rivière et Alice de Jeansin.

La bande-annonce de la mini-série Le Bazar de la Charité

Une fresque réussie

Avant d'être une fiction, le drame du Bazar de la Charité est un fait réel glaçant. De nombreuses de femmes de la noblesse sont mortes dans cet incendie. Parmi les victimes, on compterait 118 femmes sur 126 décès. Cet incendie justement est au coeur du premier épisode qui montre presque minute par minute l'avant et le déroulé de cette tragédie. Côté effets spéciaux, TF1 qui a co-produit la série avec Netflix, a mis le paquet : toutes les scènes montrant l'incendie sont bluffantes. Il faut dire que pour Le Bazar de la Charité, le réalisateur Alexandre Laurent a eu droit à un budget de 2 millions d'euros par épisode. Le résultat est à la hauteur : angoissant, réaliste mais aussi étouffant, bref, tout ce à quoi on s'attendait.

Après cet épisode riche en émotion, la suite est certes plus calme mais s'appuie sur un trio de personnages féminins forts et complexes dont le destin va être bouleversé suite à l'incendie. On ne donnera pas trop de détails pour ne pas vous gâcher le plaisir mais Audrey Fleurot, Julie de Bona et Camille Lou jouent avec justesse, sincérité et émotion ces trois héroïnes meurtries. S'il s'agit d'une série historique avec de sublimes costumes et des décors tout aussi majestueux, Le Bazar de la Charité est aussi résolument moderne dans les thèmes qu'elle aborde. Une série qui fera plaisir à voir autant qu'elle vous fera chavirer !

En bref : Oubliez vos a priori sur les séries de TF1, Le Bazar de la Charité prouve que la chaîne peut être à la hauteur de ses ambitions. Prenante, surprenante et visuellement bluffante (surtout lors de la scène de l'incendie), la série est l'un des succès de la chaîne cette année grâce à sa réalisation mais aussi au talent de son trio principal. On en redemande !

Le Bazar de la Charité : notre avis sur la série
Le Bazar de la Charité : notre avis sur la série
TF1
H24 pas assez crédible ? La série de TF1 ridiculisée par des téléspectateurs
La Guerre des Mondes : Eleanor Tomlinson (Amy) a frôlé la mort sur le tournage
Le Bazar de la Charité : la fin d'Alice a failli être très différente d'après Camille Lou
Julie de Bona métamorphosée dans Le Bazar de la charité : "C'était horrible !"
voir toutes les news de TF1 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème