Il n'y a pas que sur OCS que la Lazy Company fait des ravages, puisque nos soldats préférés viennent de débarquer... dans le monde de la bande dessinée. Et vous vous en doutez, cela nous offre un résultat aussi délirant qu'original.

Une aventure inédite

Sortez les mouchoirs, c'est le 26 octobre qu'OCS débutera la diffusion de la saison 3 de Lazy Company, qui sera malheureusement la dernière. Ainsi, la bonne nouvelle à travers cette BD, c'est qu'elle nous offre la possibilité de prolonger notre plaisir dans cet univers délirant, puisqu'il s'agit d'une aventure inédite prenant place entre deux saisons. Au programme ? Alors que nos 4 guignols préférés continuent de gâcher, involontairement, les efforts de l'armée américaine durant la Seconde Guerre mondiale, ces derniers se retrouvent envoyés en mission à l'autre bout du monde. Résultat, c'est au Tibet qu'ils atterrissent, persuadés d'être les élus pour une quête à priori glorieuse. Et vous vous en doutez, ces soldats pas comme les autres vont se retrouver au coeur de situations aussi originales que déjantées.

La série retrouvée

Si on passe de la télé à la BD, l'univers de Lazy Company est bien évidemment le même. Ainsi, alors que le récit est signé Samuel Bodin (co-scénariste de la série), l'humour est aussi barré à l'écrit qu'à l'écran. Oui, les dialogues correspondent parfaitement aux personnages que l'on adore (mention spéciale à l'excellente Jeanne) et leurs personnalités sont respectées pour notre plus grand bonheur. Enfin, les dessins réalisés par Ullcer collent au mieux aux acteurs, nous offrant une immersion encore plus simple.

Des dessins très réussis

En parlant des dessins, le travail d'Ullcer est impressionnant. En effet, les cases sont magnifiquement animées, les détails aussi nombreux que précis, les couleurs sont à l'image de la série, apportant une atmosphère particulière avec cette impression de filtre inédit, et le trait des personnages confère un certain charme à l'ensemble, puisque l'on a le droit à un joli mixe entre la bande-dessinée traditionnelle et le monde des comics. De quoi nous rappeler que même sur papier, la Lazy Company ne fait rien comme les autres.

Lazy Company : Le Grand Sombre est le grand coup de coeur de la rédac cette semaine.

News
essentielles
sur le
même thème