Amies machiavéliques ou ennemies désabusées ? C'est la question que tous les fans des deux candidates de Secret Story 11 se posent actuellement. Alors qu'on les pensait en froid, une récente vidéo vient en effet de semer le doute dans les esprits de tout le monde.

Il y a quelques jours, Marie Thomae (la presque candidate de Secret Story 11) accusait Laura Lempika, sa meilleure amie (et finaliste de Secret Story 11) de l'avoir abandonnée et oubliée depuis son aventure dans le jeu de TF1 et sa rencontre avec Alain. Pire, après avoir décidé de couper les ponts avec Laura (selon les dires de Jeremstar), Marie profitait de son compte Snapchat pour méchamment critiquer Alain : "C'est quelqu'un de très manipulateur et de très mauvais. Il est en train de lui retourner complètement le cerveau. (...) Je trouve ça très grave de vouloir casser une amitié parce que le mec est jaloux et veut faire son buzz par derrière. Ça m'attriste beaucoup, je ne peux rien faire".

Un faux clash pour... une autre émission ?

Des accusations particulièrement lourdes qui ont évidemment enflammé les réseaux sociaux, mais qui seraient pourtant... mensongères. En effet, comme certains internautes l'ont fait remarquer, on a pu entendre la voix de Marie en fond sonore lors d'une récente story Snapchat de Laura durant son passage chez le coiffeur (ici). Traduction ? Les ex-amies seraient en fait toujours amies et auraient simplement bidonné leur tension. Dans quel but ? D'après le bruit qui court, ce faux clash aurait été imaginé pour accentuer leur chance d'être intégrées au casting des Anges 10 sur NRJ12, émission qui, on le sait, est toujours à la recherche du moindre petit buzz à exploiter à l'écran.

Evidemment, il s'agit d'une information à prendre avec des pincettes et au conditionnel. Rien de tout ceci est avéré et ce ne sont que des suspicions. Après tout, Laura et Marie se sont peut-être simplement réconciliées entre temps. Néanmoins, alors que les internautes commencent déjà à s'énerver, il est à noter que les deux jeunes femmes n'ont toujours pas pris la peine de répondre à ces accusations sur leurs réseaux. Affaire à suivre...

News
essentielles
sur le
même thème