La Casa de Papel saison 5 : la bande-annonce de la partie 1 en VF
La partie 1 (ou volume 1) de la saison 5 de La Casa de Papel a brisé le coeur de nombreux fans avec la mort "symbolique" d'un personnage culte. Ils ont d'ailleurs encore du mal à y croire et pourtant, (SPOILER) est bel et bien décédé. Dans le documentaire La Casa de Papel : De Tokyo à Berlin, dispo sur Netflix, son interprète et l'équipe de production de la série espagnole expliquent cette disparition choc et dévoilent les adieux émouvants sur le tournage.

"Non, ils n'ont pas osé !", voici la réaction que la plupart des fans de La Casa de Papel ont eu à la fin de l'épisode 5 de la partie 1 de la saison 5. De nombreuses larmes ont coulé lorsque Tokyo (Úrsula Corberó) se sacrifie avec une explosion de grenades au moment où Gandia se penche sur elle pour l'abattre. Sa mort reste un choc car elle fait partie des personnages les plus emblématiques de la série espagnole. Il va malheureusement bien falloir l'accepter car la première recrue du Professeur ne reviendra pas à la vie dans la partie 2, dispo le 3 décembre 2021 sur Netflix.

"On veut que la mort de Tokyo fasse mal"

Pour certaines personnes, cette mort n'était pas vraiment une surprise car ils ont rapidement compris que Tokyo allait disparaître avec les flashbacks sur son passé et sa discussion avec Nairobi (Alba Flores). Cette séquence entre les deux amies étaient d'ailleurs prévue pour préparer à cette mort brutale comme l'explique le créateur Alex Pina dans le documentaire La Casa de Papel : De Tokyo à Berlin, dispo sur Netflix : "La discussion entre Nairobi et Tokyo est un présage, un fatalisme. En plus, comble du présage, elles parlent de la mort. On estime qu'à ce stade, le spectateur commence d'un côté à se dire : 'ils n'oseraient pas faire ça', mais de l'autre, on leur dit qu'on va dans cette direction."

On y découvre aussi un échange entre Alba Flores et Úrsula Corberó sur la fin de leurs personnages : "Je reste persuadée que mourir au bon moment est une victoire. Les personnages ont leur trajectoire et si on les étire trop... Il vaut mieux finir en beauté", confie l'interprète de Nairobi.

"On veut que la mort de Tokyo fasse mal. On va vous raconter sa vie, son passé, ses histoires d'amour, ses douleurs et qui elle est vraiment le jour où on la tuera", explique le scénariste et coproducteur Javier Gomez Santander. Pari réussi puisque sa mort, spoilée par Miguel Herrán sur Instagram, a bien fait mal !

"La fin de Tokyo est très symbolique"

Úrsula Corberó réagit elle aussi à la mort de son personnage : "La fin de Tokyo est très symbolique. Il y a aussi une morale sous-jacente. Profiter de la vie. Je trouve ça intéressant et ça se ressent dans l'épisode. Et c'est là qu'on voit toutes les vies dont elle a parlé s'assembler. Les vies qu'elle a vécues car le Professeur lui a offert une seconde vie. C'est très beau."

"Tokyo fait preuve de générosité en se faisant exploser et en transmettant à Rio la sagesse qu'elle a acquise tout au long de sa vie. A savoir 'ferme ce chapitre et avance, car la vie est faite de moments heureux. Vivre dans le passé occulte le présent", ajoute Esther Martinez Lobato, la productrice exécutive et scénariste.

Le documentaire La Casa de Papel : De Tokyo à Berlin nous dévoile aussi les adieux émouvants d'Úrsula Corberó sur le tournage. Une belle façon de lui rendre un dernier hommage.

La Casa de Papel - Saison 5
La Casa de Papel saison 5, partie 2 : le Professeur en PLS et de l'action dans un teaser
La Casa de Papel saison 5, partie 2 : Palerme vs les braqueurs dans un premier extrait
QUIZ As-tu vraiment progressé en espagnol grâce à La Casa de Papel et Elite ?
La Casa de Papel saison 5 : Úrsula Corberó réagit à une théorie étonnante sur Tokyo
voir toutes les news de La Casa de Papel - Saison 5 Découvrir plus d'articles