Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Sortira, sortira pas ? L'adaptation cinématographique de Kaamelott peine à montrer le bout de son nez. Un retard qu'Alexandre Astier a tenu à commenter sur Twitter, profitant de l'occasion pour démentir les nombreuses rumeurs qui entourent le projet. Et le réalisateur français n'y est pas allé avec des pincettes dans ses propos.

L'adaptation cinématographique de la série Kaamelott prend petit à petit le statut d'arlésienne. Un retard dans les salles obscures qui alimente chaque jour de nombreuses rumeurs qu'Alexandre Astier, le réalisateur de la saga (dont vous pouvez retrouver l'interview) a décidé de commenter sur Twitter, dans un long message depuis disparu. En voici les grandes lignes.

L'envie et les moyens

Il a tout d'abord tenu à démentir les informations selon lesquelles M6 ralentirait, voire bloquerait financièrement le projet. "À ceux qui projettent d'incendier M6, je propose de freiner des quatre fers : la chaîne est, plus que jamais, aux côtés de Kaamelott et de sa suite. M6 est demandeuse de cette suite, impatiente et aussi triste que moi de l'embarras regrettable dans lequel se trouve le projet" a expliqué Alexandre Astier.

Ce n'est également pas l'envie qui lui manque. "J'aime Kaamelott, j'ai la suite (et la fin) de l'histoire dans la poche, et je suis triste tous les jours que Dieu fait de ne pas être encore en mesure de la tourner. Ça me peine, ça m'énerve et je trouve ça terrible d'avoir inventé un décor et d'être dans la position écoeurante de m'y voir interdit d'accès" écrit-il, non sans amertume.

"Je me bats pour avoir le droit de faire Kaamelott"

Et pour cause, les éléments se déchaînent visiblement contre lui. "Pour faire simple, les contrats actuels m'obligent à travailler dans un contexte ridicule ; la situation a tellement changé depuis 2004 qu'il me semble impensable de me lancer dans dix ans de production (une trilogie cinéma et un spin-off Résistance) dans de telles conditions [...] C'est la gerbe, croyez-moi" a-t-il souligné.

"C'est la gerbe mais c'est comme ça. Je me bats et me battrai bec et ongles pour avoir le droit de faire Kaamelott dans des conditions qui me conviennent (c'est quand même bibi qui bosse le plus sur cette affaire, il faut pas déconner), honnêtes, équitables et où les moyens ne sont utilisés qu'à faire un beau film, pas à raquer des péages" peut-on également lire dans son tweet.

L'espoir fait vivre

Alexandre Astier a malgré tout tenu à rassurer ses fans en terminant sur une touche d'espoir (et d'humour) : "Je vous promets que je ferai tout pour que Kaamelott existe. [...]. J'ai le temps. Vous aussi d'ailleurs ; statistiques à l'appui, je n'ai à m'excuser qu'auprès des plus de soixante-seize ans qui risquent, eux, peut-être, de louper la fin... Moi, je m'engage à me grouiller, eux, à arrêter de fumer, manger sain et marcher trente minutes par jour et tout va bien se passer." Le rendez-vous est pris.

A lire aussi : Man of Steel : Batman va (presque) apparaître dans le film / Star Wars 7 : Leonard Nimoy prêt à passer du côté obscur / Daniel Radcliffe : ne l'appelez plus Harry Potter mais... Luke Skywalker !

Alexandre Astier
Astérix - Le Secret de la potion magique en DVD et Blu-Ray : Alexandre Astier dépoussière le Gaulois
Kaamelott, le film : Alexandre Astier annonce le tournage de sa trilogie
Astérix et le secret de la potion magique : les Gaulois de retour dans une bande-annonce déjantée
Dr Nozman réalise un rêve en réalisant deux vidéos avec Alexandre Astier
voir toutes les news de Alexandre Astier Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème