Jul quitte son label, qui dément son départ
Jul quitte son label, qui dément son départ
Jul risque d'avoir une raison de ne pas trouver le sommeil dans les jours qui viennent. La raison ? L'interprète de "Je tourne en rond" est actuellement en plein clash avec son label 'Liga One' et ça pourrait mal se terminer...

Si tout va bien pour Jul dans les bacs, les choses semblent nettement plus indécises pour le rappeur côté coulisses. En effet, alors que son nouvel album "Je tourne en rond" est déjà Disque d'Or avec plus de 50 000 exemplaires écoulés, le jeune homme a tout simplement décidé de quitter Liga One, son label. Ainsi, comme on pouvait le découvrir sur son compte Facebook le 18 juin dernier, il y dévoilait sobrement : "Je vous annonce une nouvelle, la Liga One c'est terminé pour moi. Je vais continuer tout seul".

Le label de Jul dément son départ

Toutefois, s'il n'est pas rare de voir un musicien quitter sa maison de disques en cours de route, l'affaire paraît être un peu plus compliquée ici. La raison ? Son label lui a rapidement répondu et en a profité pour démentir son départ et le critiquer : "La LIGA ONE rappelle que la signature d'un contrat engage la responsabilité de chaque partie et que les uns comme les autres ne peuvent se séparer au gré de leurs humeurs qu'elles que soient les circonstances. La LIGA ONE entend rappeler qu'elle ne ménage aucun de ses efforts pour porter son artiste sur la scène musicale, lui ouvrir son répertoire musical, jusqu'à le positionner en tête des ventes d'albums. (...) Enfin et puisqu'elle y est forcée, la LIGA ONE n'a d'autre choix que de sommer JUL de cesser toute diffusion mensongère par la voie des télécommunications de nature à lui porter préjudice."

Jul prêt à continuer... dans la rue ?

Malheureusement pour les fans du chanteur, si on pouvait logiquement espérer que cette remontrance lui permettrait de faire machine arrière, ce dernier a finalement préféré en remettre une couche, toujours sur Facebook. Au programme ? Un petite pique lancée à l'encontre du label : "Avant Liga one j'ai fait plus de 400 sons, dans la musique ils m'ont rien appris, je me suis fait tout seul, je fais mes instrus mes textes et le reste .. En gros ce qu'ils m'ont donné au début, je leur ai rendu en triple" et une vision pessimiste sur son avenir : "Sachez qu'on peut faire tout ce qu'on veut sur moi, écrire des statuts en disant que je pourrais pas faire de sons par rapport aux contrats etc... Sachez que vous pouvez faire ce que vous voulez, je vais continuer la musique quitte à vendre mes cd dans la rue".

Vous l'aurez compris, à moins que les deux parties trouvent rapidement une solution, l'avenir musical s'annonce très compliqué pour Jul, qui pourrait ne pas sortir de nouveaux titres en solo à cause de ses différents contrats... Traduction : "Je tourne en rond" pourrait rapidement devenir collector.

Bon : sachez que ont peut faire tt ce qu'on veut sur moi écrire des statuts en disant que je suis en traitre en piratant...

Posted by JUL (saint Jean La Puenta) on vendredi 19 juin 2015

A lire aussi : Laetitia Milot : marraine sexy et sportive, elle recrute pour La Parisienne 2015 / Kev Adams à New York : message touchant à ses fans sur Instagram / Houcine (Las Vegas Academy) pète les plombs contre Pauline et Mehdi / Rita Ora tous seins dehors et à deux doigts du nip-slip en pleine rue

JUL
Jul chaud bouillant pour faire un hymne pour les Bleus : "Si on m'appelle, j'y vais en cabrant"
Jul : un volume 2 de "13'Organisé" prévu ? Le rappeur répond avec SCH
Jul x Asics : la collab stylée aux couleurs du rappeur marseillais, à moins de 100 euros
Bande organisée version féminine et féministe : le remix engagé de 8 rappeuses marseillaises
voir toutes les news de JUL Découvrir plus d'articles