Sorties et loisirs
Je ne suis pas un grand fan de Taylor Swift, mais j'ai survécu à plus de 3h de concert à La Défense Arena de Paris (et c'était cool)
Publié le 10 mai 2024 à 12:24
Par Yohann Turi | Journaliste séries ciné Lifestyle
La rage de Xena la guerrière. La sensibilité de Dawson. Le coeur à vif d'Hartley. Bon au pieu comme Buffy... Après avoir grandi dans une petite maison, dans la prairie bien sûr, Yohann Turi est monté s'installer en la capitale pour devenir un vrai prince de Bel-Air ! Et si demain lui appartenait ?
18 ans de carrière, ça se fête. Taylor Swift a débuté la version européenne de son "Eras Tour" le jeudi 9 mai 2024 à Paris La Défense Arena. Je ne connais pas toutes ses paroles par coeur, mais j'ai tout de même eu la chance immense d'assister à cette performance hors du commun...
The Eras Tour : J'ai assisté à la première date de Taylor Swift à La Défense Arena de Paris, le 9 mai 2024. Vidéo de sa performance sur "We are never ever getting back together". © Purebreak
La suite après la publicité

Je dois l'avouer, j'avais mal fait mes devoirs. Je savais que je me rendrais à la première date de Taylor Swift, le jeudi 9 mai 2024, à Paris La Défense Arena... mais je n'avais pas fait d'atelier friendship bracelets avant le jour J. Sur mon chemin, dans le métro, le RER, je croise déjà de nombreux Swifties, venus du monde entier, qui ont les poignées bien remplis et qui s'échangent les fameux bijoux faits maison, sur lesquels on peut lire des noms de chansons, des titres d'albums. J'aurais pu céder, à l'arrivée, devant le stand de mershandising, mais le fameux accessoire était vendu 35€, face à des T-shirts à 45 et des sweats à capuche à 80. J'ai choisi de passer mon tour.

3h15 de concert que je n'ai pas vues passer !

La foule venue des quatre coins du globe pour assister à The Eras Tour est assez extraordinaire. Paris La Défense Arena dispose d'une capacité d'accueil de 40 000 places qui sont toutes occupées, les 9, 10, 11 et 12 mai 2024. Tout autour de la salle, je croise évidemment certains accompagnants un peu forcés, des mamans qui jouent le jeu pour leurs enfants, des petits-amis volontaires, mais pas seulement. Beaucoup de paillettes, des costumes, toujours plus de friendship bracelets à échanger, j'aperçois même la Statue de la liberté - ou une cousine un peu lointaine - juste avant de rejoindre la fosse.

© Purebreak

>> J'ai assisté à un concert sans rien connaître du groupe qui jouait et j'ai vécu le meilleur moment de ma vie (merci Puggy) <<

On s'embarque dans une sacrée aventure avec un concert de Taylor Swift. Après une première partie énergique assurée par le groupe Paramore, la chanteuse de 34 ans débarque dans une combinaison couleur feu qui scintille dans toute la salle : largement de quoi enflammer la foule qui hurle son nom à l'unisson. Et puis c'est parti pour le show. Je dois admettre que j'étais un peu craintif en apprenant que le spectacle durerait plus de 3h. Pour autant, je n'ai pas du tout vu le temps passer. Dès le début du show, l'artiste embarque son public avec elle avec quelques mots en français, des "Salut", des "Vous allez bien ?" et autres "C'est magnifique". Pendant toute sa performance, Taylor pointe son doigt vers des membres de l'audience, elle envoie des bisous, accorde quelques eye contacts... elle ne fait qu'un avec son public.

© Purebreak

Un véritable show à l'américaine, comme on en voit peu en France

J'ai, en tout, passé 3h15 avec Taylor Swift, qui a interprété 45 chansons que je ne connaissais pas toutes - ne m'insultez pas s'il-vous-plaît - mais que tout le monde chantait mot pour mot avec elle. Et c'est un véritable show à l'américaine, comme on en voit peu en France, qu'elle offre à tous ceux qui ont dépensé entre 69€50 et 2000€ pour la voir, à base de pyromanie, effets lumineux et projections extraordinaires. Sans jamais suer de la frange, la célèbre maman-chat a tenu sur scène pendant 3h15 avec quelques très courtes absences pour changer de tenues, histoire de porter des robes de princesses, des jupes à paillettes, un T-shirt This is not Taylor's version, un chapeau melon qu'elle a offert à une petite fille dans le public et surtout de très très très nombreuses paires de Louboutin.

© Purebreak

Concert de Taylor Swift à La Défense Arena : sacrée surprise pour le public parisien

Comme son nom l'indique, le concert de Taylor Swift, qui avait été diffusé au cinéma et qui est désormais disponible sur Disney+, est divisé en différentes "Eras". Chacune de ses ères correspond à un album iconique de l'artiste, dont Lover, Fearless, Red, Speak Now, Reputation, Folklore/Evermore, 1989 et Midnights, avec en bonus acoustique les titres Paris - cocorico ! - et loml. Le public parisien est veinard puisqu'il est le premier, dans le monde, à avoir droit au nouveau segment centré sur son dernier album, The Tortured Poet Department, avec But Daddy I love him, So High School, Who's Afraid of little old me, Down Bad, Fortnight, The smallest man who ever lived et I can do it with a broken heart, le tout dans une esthétique épurée en noir et blanc.

À chaque tableau, Taylor a prévu les choses en grands avec des costumes fous, des danseurs très souriants, des décors très variés, allant de la maison de poupées à la forêt de hobbits pour accompagner ses balades. Dès qu'un silence s'installe dans la salle, c'est une ovation stridente, mais folle et chaleureuse qui retentit. Dès qu'elle chante, les membres de l'audience partagent le moment en FaceTime avec d'autres qui n'ont pas eu la chance de venir sur place. J'ai quitté La Défense Arena de Paris vers 23h15 avec le sourire aux lèvres, beaucoup de rythmes en tête et comme l'envie d'apprendre toutes les chansons de Taytay par coeur. Et si j'étais, dans le fond, moi aussi un Swiftie ?

À propos de
Taylor Swift
Taylor Swift
Sorties et loisirs
Taylor Swift arrive encore à battre des records : celui-ci n'avait pas été atteint depuis... 60 ans !
18 juillet 2023 à 14:04
Tous les articles
Mots clés
MUSIQUE Expérience
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Ça y est, Taylor Swift n'est plus l'artiste la plus écoutée au monde sur Spotify : voici celui qui l'a détrônée
MUSIQUE
Ça y est, Taylor Swift n'est plus l'artiste la plus écoutée au monde sur Spotify : voici celui qui l'a détrônée
2 janvier 2024
A ne pas manquer à la télé ce soir : le meilleur film de super-héros qui a mis tous les fans les plus critiques d'accord play_circle
CINÉ SÉRIE
A ne pas manquer à la télé ce soir : le meilleur film de super-héros qui a mis tous les fans les plus critiques d'accord
12 février 2024
A voir sur Netflix : le film qui a failli empêcher le plus grand méchant de l'histoire du cinéma d'exister play_circle
CINÉ SÉRIE
A voir sur Netflix : le film qui a failli empêcher le plus grand méchant de l'histoire du cinéma d'exister
21 janvier 2024
Les articles similaires
Plutôt McFarmer ou McRancher ? J'ai pris McDo au mot et comparé les deux sandwichs du moment, c'est une victoire par KO
Sorties et loisirs
Plutôt McFarmer ou McRancher ? J'ai pris McDo au mot et comparé les deux sandwichs du moment, c'est une victoire par KO
10 avril 2024
Vous aimez Mon petit renne ? Cette autre série Netflix est aussi basée sur une histoire vraie de stalking... et elle m'a mis encore plus mal à l'aise ! play_circle
CINÉ SÉRIE
Vous aimez Mon petit renne ? Cette autre série Netflix est aussi basée sur une histoire vraie de stalking... et elle m'a mis encore plus mal à l'aise !
23 avril 2024
Dernières actualités
"Personne ne va voir mes bons films" : le film de science-fiction de Chris Evans qui a fait un flop, mais qu'il considère comme l'une de ses meilleures oeuvres play_circle
CINÉ SÉRIE
"Personne ne va voir mes bons films" : le film de science-fiction de Chris Evans qui a fait un flop, mais qu'il considère comme l'une de ses meilleures oeuvres
26 mai 2024
"Je n'avais aucune sensibilité" : James Cameron regrette toujours cette célèbre scène de Titanic play_circle
CINÉ SÉRIE
"Je n'avais aucune sensibilité" : James Cameron regrette toujours cette célèbre scène de Titanic
26 mai 2024
Dernières news