Iris Duquesne lors de son passage à l'ONU suite à la plainte de 16 enfants pour "inaction climatique"
Iris Duquesne lors de son passage à l'ONU suite à la plainte de 16 enfants pour "inaction climatique"
Cette semaine, Greta Thunberg a fait un nouveau pas dans son combat pour l'écologie lors de la conférence sur le climat et a annoncé qu'elle portait plainte contre cinq pays, dont la France, pour "inaction climatique". Mais la Suédoise n'est pas la seule à s'engager. Iris Duquesne, une jeune Française de 16 ans, fait également partie des 16 jeunes ayant décidé d'entamer une action en justice. Qui est cette jeune militante ?

Il n'y a pas d'âge pour s'engager dans des causes qui nous tiennent à coeur. Greta Thunberg l'a bien prouvé. A seulement 16 ans, la Suédoise est devenue l'une des figures de la lutte contre le réchauffement climatique. Après avoir commencé par protester devant le Parlement suédois, la jeune fille a ensuite pris la parole lors de divers événements partout dans le monde. Son discours à l'Assemblée nationale en France n'avait pas convaincu les politiques mais Greta Thunberg n'a pas décidé de se taire ou de ralentir : ce lundi 23 septembre, elle donnait un poignant discours à l'ONU et annonçait porter plainte contre l'Argentine, le Brésil, la Turquie, l'Allemagne et la France pour "inaction climatique". Si elle est l'une des figures du mouvement, Greta Thunberg n'est pas la seule à s'engager.

Qui est Iris Duquesne, la Française qui porte plainte avec Greta Thunberg ?

Parmi les 16 jeunes qui ont décidé de porter plainte contre ces cinq pays, on retrouve une Française. Âgée de 16 ans, Iris Duquesne est originaire de Bordeaux mais vit depuis un an à San Francisco, en Californie, avec sa famille, son père étant ingénieur chez Apple. Dans les colonnes de Sud Ouest, elle explique avoir toujours été sensible à l'écologie. "Quand j'étais encore à Bordeaux, je faisais déjà attention à ma consommation de viande, aux vêtements que j'achetais, au recyclage, des choses comme ça. J'avais seulement 13, 14 ans, je voulais faire quelque chose de concret mais je ne savais pas quoi." a-t-elle confié, ajoutant : "Le déclic, c'est vraiment quand Greta Thunberg a commencé à être connue. J'ai pris conscience qu'il était possible de s'exprimer et d'être entendue, même si l'on n'est pas un adulte."

Lors de son arrivée aux Etats-Unis, elle se rend compte à quel point le mode de vie des Américains est différent en matière d'écologie et décide de s'investir dans Heirs to our Oceans, une organisation qui milite pour la conservation des océans. "À partir de là, tout est allé très vite. Il y a six mois, l'asso a été contactée par le cabinet d'avocats qui rédigeait la pétition. Et comme ils cherchaient une Française, j'ai dit oui sans hésitation" a-t-elle confié au Parisien.

"Ce n'est pas normal que les enfants en arrivent à ce point"

Dans une interview donnée à France Bleu, la jeune française est revenue sur cette plainte et ce qui l'a poussée à s'engager. "Ce n'est pas normal que les enfants en arrivent à ce point. Mais il faut que nous nous levions pour crier pour notre futur. Ce sont les adultes qui sont censés nous protéger. Comme ils ne le font pas, on a le droit de se plaindre." a expliqué Iris Duquesne. Au sujet des Chefs d'Etat, la jeune fille ajoute : "Ils n'ont pas tenu leurs promesses et c'est une menace pour nous. Cela menace notre futur et celui de nos enfants."

News
essentielles
sur le
même thème