Cette jeune iranienne brave les interdits et danse dans le métro pour réclamer plus de libertés.
Même si l'Iran s'ouvre un peu au monde depuis quelques années, ça n'en reste pas moins l'un des pays les plus autoritaires et les plus conservateurs de la planète. Une situation de plus en plus difficile à vivre pour les jeunes, qui manifestent leur défiance et leur ras-le-bol sur les réseaux sociaux.

Breaker pour la liberté

En Iran, les femmes doivent être voilées dès lors qu'elles sont dans l'espace public et il est interdit d'y jouer de la musique ou d'y danser. Des interdictions dont la jeune fille de cette vidéo n'a que faire et qui, en publiant ces images, manifeste son désir de voir son pays abandonner ses traditions conservatrices. L'Iran est en effet l'un des rares pays au monde à être gouverné par des autorités religieuses. L'islam chiite est au coeur de la société et une grande partie de l'action des dirigeants consiste à faire appliquer les règles de cette religion dans la vie des iraniens, au mépris des envies de liberté des plus jeunes.

Les réseaux sociaux pour s'exprimer

La vidéo de la jeune danseuse (déjà vue plus de 200 000 fois) a été postée sur la page Facebook "My Stealth Freedom" ("ma liberté secrète") qui compte plus de 700 000 membres. Des nombreux jeunes iraniens, ouverts sur le monde grâce à Internet, revendiquent leur désir de liberté et posant des vidéos d'eux s'amusant et ôtant leurs voiles lorsqu'ils ne sont pas suceptibles d'être vus par les autorités. La page épingle également certains comportements rétrogrades des autorités, comme les déclarations récentes de responsables politiques voulant interdire d'urgence les chansons interprétées par des femmes seules car blasphématoires par nature.

Bref, on ne peut qu'encourager les happening virtuels de ces jeunes qui se battent pour leurs libertés dans un pays considéré par toutes les organisations non gouvernementales comme l'un des plus en retard en matière de droits de l'homme au monde.

Découvrez d'autres vidéos du monde entier dans notre revue de web : Complètement givré : la journée typique d'un Norvégien en novembre / Faire semblant de mourir en cours : la mode qui buzze en Amérique latine / La blague du mannequin vivant qui terrifie les passants au Japon

News
essentielles
sur le
même thème