Sarah Kohan est une étudiante australienne ultra sexy dont la vie fait rêver ses 280.000 abonnés sur Instagram. La jeune fille de 22 ans voyage dans les plus beaux endroits de la planète pour aller rencontrer des animaux exotiques.

Sarah Kohan a tout pour elle

Le nom de Sarah Kohan ne vous dit peut-être rien, mais cette étudiante sexy crée le buzz sur Instagram, ayant même réussi à atteindre les 280.000 abonnés en quelques semaines seulement. Sur le réseau social, la sublime blonde au corps de déesse se fait appeler @moonstrucktraveller. Originaire de Sydney en Australie, Sarah Kohan est belle, intelligente et vit une vie de rêve.

Bientôt diplômée de l'université d'Harvard et de l'université de Notre Dame (elle termine sa dernière année de Bachelor en droit, en commerce et finances, ndlr), l'australienne a donc une tête aussi jolie que bien remplie.

Dévoilant sa plastique parfait dans des maillots de bain toujours plus sexy, l'étudiante profite de son temps libre pour aller dans les endroits les plus paradisiaques de la planète et prendre des photos avec des animaux exotiques.

Une vie qui fait rêver

Multipliant les voyages à l'autre bout du monde, Sarah Kohan s'affiche le plus souvent en bikini dans de magnifiques photos, que ce soit à Bora Bora, Hawaï, aux Bahamas, aux Maldives, en Patagonie, dans le sud de la France ou encore à Portofino en Italie.

Et si parfois la jeune femme passe des séjours dans les villes de Paris, Londres, New York, Vienne ou encore Barcelone, c'est sur les plus belles plages du monde qu'elle préfère poser ses valises, adorant poser à côté des requins, des tortues, des baleines, des cochons sauvages, des raies, des iguanes ou encore des dauphins.

Sa préférence va pour les requins, avec qui Sarah nage depuis l'âge de 7 ans, comme elle l'a expliqué dans le Daily Star : "Ce sont des créatures sublimes. Les gens devraient davantage les respecter".

Grâce à sa silhouette et son influence sur Instagram, Sarah Kohan a même décroché plusieurs contrats juteux avec des marques de maillots de bain et des hôtels de luxe tels que le Ritz, le Carlton et le Four Seasons.

Mais une fois diplômée en juin prochain, celle qui étudie le droit arrêtera peut-être son business sur les réseaux sociaux, souhaitant avant tout intégrer la Cour pénale internationale (CPI) de la Haye.

News
essentielles
sur le
même thème