Ikea est de nouveau au coeur du scandale. Après ses boulettes 100% boeuf au cheval, le géant suédois du meuble a été contraint de retirer de ses rayons des tartes au chocolat contenant des bactéries, qu'on trouve habituellement... dans les excréments. Miam ! Miam ! Et bon appétit surtout.

Ikea est de nouveau au coeur du scandale. Après ses boulettes 100% boeuf au cheval, le géant suédois du meuble a été contraint de retirer de ses rayons des tartes au chocolat contenant des bactéries, qu'on trouve habituellement... dans les excréments. Miam ! Miam ! Et bon appétit surtout.

La tarte au chocolat et au caca by I-ke-a
Après le "horsegate" qui a touché des marques comme Findus, Nestlé et Lidl, Ikea doit faire face à un nouveau scandale. Ce ne sont pas ses boulettes soit-disant pur-boeuf qui sont aujourd'hui pointées du doigt mais ses tartes au chocolat. Les autorités chinoises viennent de détecter dans ces desserts des bactéries, trouvées d'habitude dans les excréments. Si ces gâteaux appelés "chokladkrokant"("croquants au chocolat") ont été immédiatement retirés des cafétérias, c'est un sacré coup dur pour le géant du meuble.

Sans danger pour le consommateur
Ces gâteaux ne sont pas fabriqués par Ikea même mais par l'entreprise suédoise Almondy. La contamination n'aurait donc pas eu lieu chez le fabricant de meubles. Ikea a cherché à tout pris à éteindre le feu à coup de déclarations rassurantes. Son porte-parole, tout comme un micro-biologiste suédois, a assuré que ces bactéries "ne posaient pas de danger grave pour la santé publique". Si le niveau de concentration de ces petites bêbêtes est apparemment bas, Ikea "doit évidemment connaître le chiffre exact, et savoir ce qu'il s'est passé".

Twitter se moque
Les scandales à répétition de la marque suédoise sidérent en même temps qu'ils suscitent la moquerie des twittos. Mouloud Achour du Grand Journal mais également, l'animateur du 6-9 de NRJ, Manu n'ont pas hésité à réagir. Ce dernier a posté : "Le 25/02/13, j'ai donc mangé du cheval et du caca. J'ai hâte de savoir ce qu'ils vont trouver dans le saumon". Le chroniqueur de Touche pas à mon poste, Bertrand Chameroy s'est moqué, photo à l'appui, du nom des gâteaux incriminés ("Blabarskaka", "appelkaka") : "En même temps, le nom de leurs pâtisseries est assez transparent..". Et une recherche sur internet plus tard (merci Google Translate), on apprend que "gâteau" en suédois se dit "kaka". Tout s'explique donc...