Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Jason Isaacs (Harry Potter) explique pourquoi il ne veut pas juger (pour l'instant) J.K. Rowling
Qui aurait cru que Lucius Malfoy viendrait en aide à J.K. Rowling ? Alors que l'autrice et maman d'Harry Potter est vivement critiquée depuis quelques années suite à ses propos sur la transidentité, l'acteur Jason Isaacs - l'interprète du père de Draco, a rappelé qu'il ne souhaitait pas la juger pour le moment. Et il a une bonne raison à cela.

J.K. Rowling isolée après ses propos sur la transidentité

Depuis plusieurs années maintenant, J.K. Rowling se retrouve au centre de diverses polémiques liées à son point de vue sur la transidentité. Si l'autrice de Harry Potter assure soutenir les personnes trans, elle a en revanche beaucoup de mal à admettre la définition même de cette partie de la communauté LGBTQ+ et les évolutions possibles de la société à ce sujet, craignant de voir les "hommes" prendre le pas sur les "femmes biologiques".

Des avis qui font régulièrement grincer des dents une partie du monde et qui ont notamment obligé Emma Watson, Daniel Radcliffe ou encore Rupert Grint - les stars de la saga cinématographique adaptée de ses romans, à monter au créneau afin de critiquer la vision fermée de J.K. Rowling sur le sujet et défendre la transidentité.

Il y a quelques jours, l'interprète de Ron Weasley au cinéma profitait même d'une interview accordée au Time pour rappeler qu'il considérait l'autrice comme une membre de sa famille, mais que cela ne signifiait pas pour autant qu'il était "nécessairement d'accord avec tout ce que [sa] tante dit". Aussi, même si elle restera "toujours [sa] tante", le comédien admettait que c'était parfois "compliqué" à vivre comme relation.

Jason Isaacs ne veut pas condamner l'autrice

Une situation tendue qui nous fait donc comprendre que la petite famille Harry Potter - qui s'est retrouvée lors d'une émission réunion sur HBO Max et Salto, est quelque peu fragilisée aujourd'hui et que les relations entre les stars des films et J.K. Rowling ne sont plus aussi bonnes qu'auparavant. Malgré tout, la maman du jeune sorcier peut encore compter sur un soutien important aujourd'hui, à savoir celui de Jason Isaacs, qui a récemment assuré qu'il refusait de condamner l'écrivaine.

Un choix qui a étonné une partie du public et qui a donc été questionné par le Telegraph à l'occasion d'une interview avec l'interprète de Lucius Malfoy. Faut-il comprendre qu'il possède le même avis qu'elle sur le sujet ? Pas du tout. "Elle a ses opinions, j'ai les miennes. Et elles diffèrent de nombreuses manières", a dans un premier temps révélé le comédien. Cependant, il l'a ensuite précisé, il n'est pas question pour lui de la juger aussi facilement.

Comprendre avant de juger

Là où certaines personnes / internautes tentent régulièrement de la faire passer pour une méchante sans coeur ni âme, il a tenu à rappeler que J.K. Rowling était à l'inverse très concernée par l'état de ce monde et ses jeunes habitants. "Il ne s'agit pas d'utiliser ça comme un contre-argument, mais l'une des choses que les gens doivent déjà savoir à son sujet, c'est qu'elle a utilisé une énorme partie de sa fortune afin de permettre au monde d'être un meilleur endroit, notamment pour des centaines de milliers d'enfants vulnérables, à travers sa fondation Lumos, a-t-il ainsi appuyé. Et c'est une belle action sans équivoque. De nombreux acteurs d'Harry Potter ont travaillé avec cette fondation et ont pu voir sur le terrain le travail réalisé".

Quel est l'intérêt de rappeler un tel côté positif de J.K. Rowling ? A en croire Jason Isaacs, c'est tout simplement une façon pour lui de montrer que tout n'est pas tout noir ou tout blanc et, qu'avant d'avoir des conclusions hâtives à son sujet, il souhaite personnellement comprendre la pensée de l'autrice. "Malgré toutes les choses controversées qu'elle a pu dire, il n'était pas question que je débarque pour la poignarder devant ou dans le dos, sans avoir d'abord eu l'opportunité de discuter avec elle, a-t-il expliqué. Et pour l'instant, ce n'est pas quelque chose que j'ai pu faire".

J.K. Rowling
"La violence dont elle est victime est dégoûtante" : cette star de Harry Potter persiste et défend J.K. Rowling après ses propos transphobes
J.K. Rowling s'en prend à ses haters dans son nouveau livre et ça relance la guerre
Harry Potter : J.K. Rowling censurée de l'émission réunion ? La vraie raison dévoilée, elle s'exprime enfin
J.K. Rowling : son domicile menacé par une attaque à la bombe, la police ouvre une enquête
voir toutes les news de J.K. Rowling Découvrir plus d'articles