Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Emmanuel Macron annonce de nouvelles mesures contre le harcèlement scolaire
Emmanuel Macron annonce de nouvelles mesures contre le harcèlement scolaire
Ce jeudi 18 novembre 2021, c'est la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire et contre le cyber-harcèlement. Chaque année, des milliers de jeunes sont victimes de moqueries et menaces qui peuvent parfois avoir des conséquences dramatiques. Afin de lutter contre ce phénomène, Emmanuel Macron vient d'annoncer 4 nouvelles mesures pour aider les victimes et sensibiliser les élèves.

De la primaire à l'âge adulte, face-à-face ou via les réseaux sociaux, le harcèlement touche chaque année des milliers de personnes en France et dans le monde. Les élèves sont aussi touchés puisque le harcèlement scolaire est malheureusement courant à l'école, au collège ou au lycée. 10% des collégiens seraient victimes de harcèlement scolaire et 4% des lycéens se disent impactés. En tout, ce serait 1 enfant sur 10 qui serait harcelé à l'école soit environ 700 000 élèves chaque année.

Une chose qui peut avoir de graves conséquences psychologiques et peut pousser certains à commettre le pire : en 2021, 18 mineurs se sont déjà suicidés après avoir été victime d'harcèlement scolaire. La dernière en date, Chanel, qui s'est donné la mort en octobre, n'avait que 12 ans. En cette journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, Emmanuel Macron a fait dans une vidéo de nouvelles annonces pour accompagner les jeunes et sensibiliser.

1. Bientôt une appli pour signaler plus facilement les cas de harcèlement

Si tu es victime ou témoin de harcèlement, tu peux déjà appeler le 30 20 pour le harcèlement scolaire et le 30 18 pour le cyberharcèlement qui avait augmenté pendant le confinement. Bientôt, il sera encore plus facile de signer les cas de cyberharcèlement : Emmanuel Macron a annoncé la mise en place dès février 2022 d'"une appli 30 18". Son but ? Permettre aux victimes de signaler les cas de cyberharcèlement en donnant la possibilité "d'adresser une capture d'écran" témoignant d'une situation de harcèlement. En alertant via cette appli, la personne pourra être accompagnée plus facilement, sans avoir besoin de téléphoner.

2. Plus de solutions d'accueil

Puisqu'évoquer le harcèlement dont on peut être victime est essentiel, le gouvernement souhaite aussi proposer plus de solutions d'accueil pour tous. "Nous allons renforcer les maisons des adolescents, les points d'accueil écoute jeunes" explique le Président, évoquant des "lieux physiques avec des personnes qui sont là pour recevoir la parole et pour écouter partout sur le territoire".

3. Une sensibilisation au numérique dès la 6ème

Autre mesure pour tenter de lutter contre le harcèlement ? Une expérimentation qui sera lancée en septembre 2022 pour les élèves de 6ème. Ces derniers vont passer une "certification à la sensibilisation au numérique" annonce Emmanuel Macron. Une façon d'évoquer les dangers des réseaux sociaux par exemple.

4. Améliorer le contrôle parental

Enfin, le Président de la République annonce aussi une autre mesure qu'il souhaite mettre en place : l'activation par défaut du contrôle parental sur tous les appareils (téléphones, tablettes, ordinateurs) à destination des enfants.

Afin de lutter contre le harcèlement scolaire, Emmanuel Macron a déjà fait interdire les téléphones portables au collège.

Emmanuel Macron
"Je m'en tamponne" : Emmanuel Macron fracasse les critiques après ses câlins pour réconforter Kylian MBappé
"Qu'il ferme sa p***in de g*eule" : plusieurs streamers du ZEvent 2022 craquent après le message de félicitations d'Emmanuel Macron
Emmanuel Macron insulté par un DJ en slip au Touquet... alors qu'il était présent
Koh Lanta : une ex-aventurière choisie par Macron pour les législatives 2022
voir toutes les news de Emmanuel Macron Découvrir plus d'articles