Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

L'influenceuse Chessie King s'associe à Cybersmile dans une campagne qui dénonce le harcèlement sur Instagram.
De nos jours, il faut avoir un ventre plat, des fesses bombées, une poitrine XXL, des jambes ultra fines... Bref, ressembler à une Barbie vivante pour correspondre à l'idéal féminin véhiculé par les publicités et les réseaux sociaux. Voulant lutter contre ce harcèlement, qu'elle vit au quotidien sur Instagram, une influenceuse anglaise s'est engagée dans une campagne qui dénonce le trolling.

Just be yourself

Si les réseaux sociaux ont d'abord été créés pour nous rapprocher, il n'empêche que souvent, ils nous éloignent. La cause de ce problème ? Les haters et les trolls. L'influenceuse Chessie King s'est donc associée à Cybersmile dans une campagne qui dénonce le harcèlement sur Instagram.

Et le résultat est navrant de vérité : même les fans se mettent à critiquer le physique de ceux et celles qu'ils suivent et apprécient. Résultat ? Que ce soit les stars ou les internautes, tout le monde perd confiance en soi à force de lire des commentaires négatifs sur le physique et de voir des photos fake de corps de rêve.

Dans la vidéo, Chessie King montre qu'il ne faut pas faire attention aux critiques et essayer de passer au-dessus, sous peine de passer par la case chirurgie esthétique et de ne plus se ressembler du tout. Militante pour la confiance en soi, elle s'affiche dénudée dans les images, mais reçoit vite des commentaires attaques pas très sympas.

Pas assez fine au niveau de la taille, des cuisses trop grosses, des bras trop épais, des fesses pas assez bombées, une poitrine trop petite, une bouche pas assez pulpeuse... La liste de ses "défauts" est longue à en juger par les mots des trolls.

La réalité VS la fiction

Elle décide alors d'écouter sa communauté, modifiant toutes les parties de son visage et de son corps à l'aide non pas d'un bistouri, mais de Photoshop (ou d'un logiciel similaire). A la fin, la britannique se montre totalement métamorphosée, ressemblant davantage à une Barbie vivante qu'à une vraie personne. Une horreur !

La moralité de l'histoire ? "Je ne serais jamais capable de satisfaire tout le monde" écrit-elle. Et cette phrase vaut pour tout le monde. La perfection n'est pas de ce monde, alors arrêtons de nous dénigrer, les autres le font très bien pour nous. Aimons-nous comme nous sommes. Tel est le message que Cybersmile et Chessie King veulent nous faire passer. Et ça fait du bien !

News
essentielles
sur le
même thème