Gustine en finale de The Voice 2020 : "ça me dérange qu'on dise que j'ai volé la place de Toni"
Gustine en finale de The Voice 2020 : "ça me dérange qu'on dise que j'ai volé la place de Toni"
Qui d'Abi, Antoine Delie, Tom Rochet ou Gustine sera sacré vainqueur de la saison 9 de The Voice ? Alors que la grande finale a lieu ce samedi 13 juin 2020 sur TF1, Gustine est revenue sur sa qualification en finale dans une interview accordée à Purebreak. La chanteuse et musicienne en a profité pour répondre à ceux qui lui reprochent d'avoir volé la place de Toni, éliminée en demi-finale.

Purebreak : Quelle a été ta réaction en apprenant que tu étais qualifiée pour la finale ?

Gustine : Avant d'être heureuse, j'étais d'abord perplexe et morte de rire parce que je sais qu'il y a beaucoup de candidats qui s'inscrivent à The Voice dans le but de faire une carrière dans la chanson et qui veulent aller le plus loin possible. Comme je vous l'avais confié la première fois, à la base, j'étais partie pour faire un passage éclair aux auditions à l'aveugle, faire un petit coucou avec ma harpe et je n'imaginais vraiment pas pouvoir continuer jusqu'à la finale. Alors, quand j'ai appris pour la finale... Déjà les étapes d'avant, je n'y croyais pas ! C'était la surprise totale. Avec mon copain, je pense qu'on a rigolé pendant à peu près 2h avant de s'en remettre, et, après coup, je suis évidemment très touchée et très heureuse. Si je passe en finale, c'est qu'il y a des gens qui ont voté pour moi. Ca veut dire que je les ai touchés d'une manière ou d'une autre, même sans faire de cabrioles avec une grande voix, juste en venant comme je suis.

Tu t'y attendais ?

J'ai reçu beaucoup de messages donc je me suis dit "ok, ça plait à certains", mais je sais que j'ai une voix particulière qui ne va pas faire l'unanimité. Je pensais avoir des votes mais pas forcément en grand nombre, pas autant. C'était tellement une surprise que je ne m'étais pas préparée, même logistiquement. Par exemple, ma harpe est en réparation et je n'avais pas de harpe pour le tournage de la finale. Je n'avais pas réservé de location parce que ça me paraissait totalement impossible. Je ne pensais pas une seule seconde que j'avais mes chances parce qu'il y avait quand même un super niveau sur la demi-finale.

Qu'on dise que j'ai volé la place de quelqu'un, ça me dérange

De nombreux spectateurs se sont indignés de l'élimination de Toni, tu comprends ?

Je comprends tout à fait. Après, on revient à la question "est-ce qu'un artiste est meilleur qu'un autre ?". Je ne crois pas. Après, si effectivement, on juge la voix, Toni a une technique impeccable, elle a une voix qui porte, elle a remanié sa chanson, elle a passé un message très très fort. Je trouve qu'elle a fait une prestation excellente et je peux comprendre mille fois qu'il y ait des gens qui préféraient la prestation de Toni à la mienne, mais il faut croire que ces gens n'ont pas suffisamment voté. Je ne voulais prendre la place de personne. Si ça ne tenait qu'à moi, on serait tous allés en finale, je pense qu'on méritait tous et toutes d'y aller. Après, ça s'est sans doute joué sur les gens qui se sont plus motivés que d'autres pour voter. Il y a des gens qui critiquent ma voix, je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas aimer ma voix, elle est particulière. Mais qu'on dise que j'ai volé la place de quelqu'un, ça me dérange parce que, déjà le côté compétition me crevait le coeur, je fais de la musique parce que c'est l'amour, le partage, c'est pas la guerre. La musique, c'est mon havre de paix donc ça peut m'énerver un peu quand des gens nous mettent en compétition comme ça. Je peux comprendre les critiques mais je dis à ces gens là : 'si vous aimez un artiste, il a besoin de vous, il faut le soutenir et voter pour lui'.

Qui te fait le plus peur parmi Abi, Antoine et Tom ?

Les 3 me font peur. De la même manière que je n'envisageais déjà pas être en finale, je n'imagine pas une seule seconde être vainqueur. Je pense que les 3 ont quand même une voix hyper travaillée. Vocalement, je me sens hyper fragile à côté d'eux. Après j'ai ma harpe, je fais une proposition et j'assume ce que je fais, mais je sais que vocalement j'ai en face de moi des gros monstres de chanteurs. Du coup, je ne cherche pas du tout à me comparer. En fait, je suis flattée et hyper fière d'être à leurs côtés parce qu'il y a un sacré niveau. Pour moi, c'est quelque chose qui me porte vers le haut, plus qu'une comparaison qui pourrait être écrasante.

J'essaie d'être le plus simple et sincère possible

Tu es aussi la seule fille en finale...

Oui, je représente la gent féminine et j'en suis vraiment ravie. Je pense très fort aux filles qui étaient en demi-finale. Je sais très bien que c'est des grandes chanteuses qui vont tracer leur chemin. The Voice, c'est une autoroute mais, après, y'a plein de chemins pour faire une carrière quand on a vraiment des choses à dire et je ne doute pas que toutes ces filles feront quelque chose. Je pense aussi à Maxime, avec qui j'ai fait la battle.

Qu'est-ce qui, selon toi, pourrait faire la différence ?

Ce qu'on me dit (ce n'est pas à moi de juger) : c'est cette originalité qui plait à certains et qui va déplaire à d'autres. Peut-être que cette originalité pourrait faire la différence. L'instrument aussi peut-être. On ne va pas se voiler la face : si j'avais débarqué et chanté Les yeux revolver sans la harpe, ça n'aurait sans doute pas fait le même effet. C'est un ensemble de choses. En tout cas, j'essaie d'être le plus simple et sincère possible. On parlait de femme, c'est une façon de s'affirmer aussi. J'ai la trentaine, il faut quand même accepter le regard de l'autre sur soi, se dire qu'on est assez bien et c'est pas forcément quelque chose d'évident, en particulier pour les femmes. On se sent sans cesse jugée sur son apparence, sur son âge.

Je n'ai plus rien à perdre

Dans quel état d'esprit tu es à l'approche de la finale ?

Je n'ai plus rien à perdre. Pour moi, c'est tellement incroyable d'arriver en finale avec ce que j'ai fait que je me dis que je n'ai pas forcément besoin de me surpasser, de faire autre chose ni de me poser 50 000 questions. Jusque là, j'ai été moi-même et ça a plu donc je vais continuer à faire la même chose sans me prendre la tête. Je me laisse porter, j'essaie de ne pas anticiper les choses, je ne regarde pas l'avenir. J'essaie de profiter de l'instant présent. J'ai eu la chance de travailler avec Lara, même si elle n'était pas là physiquement, et avec Pierre-Yves Duchesne, son coach vocal personnel depuis 20 ans, c'était hyper enrichissant. J'essaie de prendre le maximum de conseils.

Tu as envisagé une finale sans ta harpe ?

Non, parce que, déjà, j'avais envie de jouer à la harpe. Ce n'est pas tant dans la démarche de donner aux gens ce qu'ils veulent, mais il y'a quand même beaucoup de gens qui m'ont dit que quand ils entendaient cet instrument, ça leur faisait du bien, ça les faisait rêver et s'évader. On me dit que je peux faire du bien aux gens en jouant de la harpe donc je vais jouer de la harpe ! J'ai fait un morceau doux, qui parle d'amour et j'espère qu'ils passeront un bon moment.

La première chose que tu ferais si tu remportais The Voice, ça serait quoi ?

(Rires) Faut déjà que j'arrive à l'imaginer ! Je pense que je vais exploser de rire, ça c'est sûr. Franchement, j'en sais rien. Ca fait un moment qu'il ne faut pas relâcher la pression, que je suis très sérieuse parce que, mine de rien, on n'a quand même pas rien sans rien. Faut être sérieux, faut travailler, faut pas faire la fête donc j'essaie quand même d'être rigoureuse et de me tenir au calme, ce qui n'est pas forcément toujours dans ma nature, donc je pense que, si je gagne, et même si je ne gagne pas, je rejoindrais ma famille, mes amis proches pour fêter cette aventure tous ensemble.

A quoi ressemblerait ton premier album ?

Je ne sais pas. C'est une grande question et ça fait un moment que je me la pose. C'est un peu comme si j'avais un Rubik's cube entre les mains, j'essaie toutes les combinaisons, je tourne le truc dans tous les sens et j'attends ce moment où ça va faire 'clic'. Parce que, en fait, je peux très bien passer de la ballade toute douce à la harpe à avoir envie de crier dans le micro et me rouler par terre. Sauf que, sur un album, faut quand même réussir à trouver un minimum de cohérence. J'ai de la matière pour les 10 prochains albums mais c'est difficile pour l'instant de trouver le liant et l'emballage pour ça. Je pense que la meilleure solution sera de faire intervenir une personne extérieure qui aura une vision globale et qui pourra m'apporter ce liant.

Propos recueillis par Marion Poulle. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

The Voice
The Voice Kids 2020 en approche : les premières images avec Kendji Girac dévoilées
Abi (The Voice 2020) vainqueur : "je me disais que j'avais peut-être volé la place à quelqu'un"
Gagnant de The Voice 2020 : Abi sacré vainqueur
Gustine en finale de The Voice 2020 : "ça me dérange qu'on dise que j'ai volé la place de Toni"
voir toutes les news de The Voice Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème