Plusieurs médias japonais rapportent l'histoire étrange d'un homme arrêté par la police nippone. Son crime ? Quand d'habitude les parents interdisent leurs enfants de jouer aux jeux vidéo, celui-ci est accusé d'avoir forcé un jeune garçon à jouer à GTA. Le monde à l'envers.

Jouer aux jeux vidéo rendrait intelligent, cela a été prouvé scientifiquement. Mais à trop forte dose, cette activité peut aussi être dangereuse pour la santé. Un japonais de 9 ans l'a appris à ses dépens après que les médecins lui ait diagnostiqué une dystonie, un trouble neurologique causé ici par une pratique intensive du jeu vidéo. Et le garçon doit remercier - ou plutôt détester - son beau-père pour ce cadeau empoisonné.

3 heures de GTA par jour

Selon plusieurs médias nippons, Maasa Kawabata, un infirmier de 28 ans, vient d'être arrêté pour avoir forcé le jeune garçon - le fils de sa compagne et issu d'un premier mariage - à jouer à GTA 4 lorsque sa mère était absente. Les autorités rapportent qu'il l'aurait fait jouer 2 à 3 heures par jour, pendant 3 semaines environ. "Je ne l'ai pas forcé à jouer", a expliqué l'homme qui, selon d'autres rapports, insultait régulièrement l'enfant.

Un beau-père malintentionné

Les suspicions de la mère sont apparues en avril dernier lorsque le garçon s'est plaint de maux de tête et de nausée. Le mois suivant, des docteurs ont alors établi son diagnostic, qu'ils ont associé à une overdose d'images virtuelles. Ce serait donc durant cette période que Maasa Kawabata aurait fait jouer son beau-fils à GTA pendant des heures. Bien évidemment, quel qu'aurait été le jeu choisi, le résultat aurait été probablement le même.

A lire aussi : Il s'échappe de prison... mais décide d'y retourner parce qu'il fait trop froid / PS4 VS Xbox One : Sony met une fessée à Microsoft et dévoile son service de streaming / Ça y est, les soldes sont là : vivez la journée typique d'un Français en gifs animés

News
essentielles
sur le
même thème