Garance Teillet (Demain nous appartient) : "Jessica va ressortir encore plus battante"
Garance Teillet (Demain nous appartient) : "Jessica va ressortir encore plus battante"
L'agression sexuelle de Jessica Moreno est au centre des derniers épisodes de Demain nous appartient sur TF1 ! Doit-on croire à l'annonce de Jérôme Cottin (Stéphane Coulon) ? La soeur de Dylan ment-elle comme l'affirme la CPE et la Police ? Garance Teillet, l'interprète de la petite amie de Baptiste, répond à ces questions en interview avec PRBK.

"J'étais ravie que mon personnage puisse défendre un sujet comme ça"

Purebreak : En ce moment, Jessica traverse une période douloureuse. Comment as-tu réagi en découvrant cette nouvelle intrigue ?

Garance Teillet : J'étais vraiment contente parce que ça fait prendre un nouveau tournant à mon personnage et ça me fait jouer aussi des choses différentes par rapport à ce que j'ai eu l'habitude de jouer pendant plusieurs mois. Au-delà de ça, c'est un sujet extrêmement important pour moi, mais aussi important à défendre surtout en ce moment. J'étais ravie que mon personnage puisse défendre un sujet comme ça.

Comment t'es-tu préparée pour cette histoire ?

J'ai fait pas mal de recherches. Il y a plusieurs sites assez intéressants qui décrivent tous les symptômes d'une post-agression sexuelle. Aujourd'hui, il y a beaucoup de numéros d'urgence pour les jeunes filles victimes d'agression sexuelle. J'ai contacté un de ses numéros pour discuter avec eux et ils ont été super. C'est important pour ces associations qu'on parle de ce sujet dans des fictions.

Comment décrirais-tu ton personnage face à cette épreuve ?

Elle a plusieurs étapes, mais une fois que silence est rompu, elle devient une battante. Elle a son caractère. Pour moi, Jessica reste une fille très féministe qui assume son corps et la façon dont elle s'habille. Ce n'est pas quelqu'un qui se cache même si elle est traumatisée, elle revendique certaines choses et elle se bat.

"Jessica va être amenée à rencontrer un groupe de soutien"

Ses accusations envers le proviseur Jérôme Cottin sont remises en question. La CPE et la police ont-elles raison de se méfier de sa version de l'histoire ou le proviseur est-il très bon manipulateur ?

Je ne peux pas tout révéler, mais c'est assez fréquent que les paroles des victimes soient remises en cause. C'est malheureux. Après, c'est aussi un travail de justice car on peut jamais vraiment savoir. Mais c'est normal que la police se pose des questions à cause du manque de preuves. Jessica s'embrouille aussi un peu dans sa version. Elle a voulu cacher des choses finalement pas très importantes comme les sujets du bac blanc qu'elle a volé. Sauf qu'à cause de ça, elle se crée des ennuis en plus.

Selon toi, comment peut-on arriver à douter des propos d'une victime ?

Les gens ont encore du mal à avoir une vision de ce que peut être un prédateur sexuel. Comme il est dit dans la série, le proviseur est sympa et il a plein d'amis. Les gens ont encore trop tendance à se fier aux personnes qu'ils connaissent. Je pense pas que ce soit un problème de remise en question des victimes, je pense que les gens n'ont pas envie d'accepter ce qu'ils n'ont pas vu.

L'attirance de Jessica envers le proviseur est-elle l'une des raisons de cette remise en question ?

Malheureusement oui. On le verra au cours des semaines, elle va être amenée à rencontrer un groupe de soutien pour les victimes. Ce qui a été important de faire comprendre c'est qu'on peut draguer sans passer à l'acte. Au-delà de ça, Jessica est une adolescente. Craquer sur son proviseur ou son prof, on l'a toutes fait, mais cette histoire aura un impact plus notable sur elle que sur Margot qui a elle été victime de viol.

"Stéphane Coulon a fait très attention à ne pas me brusquer dans le jeu"

La tentative de viol tombe au moment où l'affaire Weinstein fait rage. La série souhaite-t-elle faire passer un message ?

C'est totalement l'ambition de la série, mais après, le but n'est pas de copier la réalité. Ils n'allaient pas faire un producteur qui repère une jeune fille pour la faire devenir actrice. Ils voulaient vraiment parler de tout ce qui va avec une agression sexuelle. C'était une volonté de dénoncer ça. Il faut aussi rappeler que Stéphane Coulon, qui joue Jérôme Cottin, est extrêmement concerné par cette cause. Il joue le mauvais rôle, mais pour lui, c'était important de dénoncer tout ça.

Ça n'a pas été difficile pour lui de jouer le méchant dans Demain nous appartient ?

Non seulement ça a été difficile, mais en plus, il a des nièces qui sont jeunes, ça a été donc compliqué de leur transmettre cette image. Même si on est des acteurs et que c'est bien de savoir tout jouer, il y a une vraie volonté de sa part de dénoncer ça et il faut bien que quelqu'un joue le méchant. Au-delà de ça, c'est quelqu'un de super, il a fait très attention à ne pas me brusquer dans le jeu. On s'est très bien entendu.

Après cette histoire dramatique, quelles intrigues aimerais-tu voir pour Jessica ?

Une histoire d'amour c'est toujours sympa à jouer si elle n'arrive pas à se remettre avec Baptiste. J'aimerais bien aussi la voir prendre son avenir en main et savoir ce qu'elle veut faire plus tard. Après, ça va être intéressant de voir son évolution après cette histoire. Elle va ressortir encore plus battante qu'elle ne l'est déjà.

Propos recueillis par Lola Maroni. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

Demain nous appartient
Demain nous appartient : Céleste n'est pas jouée par un bébé dans la série, mais par un robot
Demain nous appartient : un personnage de la série est joué par 2 acteurs en même temps
Demain nous appartient : la date du retour de Linda Hardy (Clémentine) dévoilée !
Demain nous appartient : Nina, la fille de Karim et Lou, en danger à cause de Chemsa ?
voir toutes les news de Demain nous appartient Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème