Comme si le lundi n'était déjà pas assez déprimante comme journée, Game of Thrones vient de nous offrir un épisode 5 déchirant lors de cette saison 6. Au programme ? Un mort d'une façon poignante et deux révélations incroyables. Attention spoilers.

Un épisode chargé en évolution

On pourrait vous parler de la confession de Jorah à l'encontre de Daenerys, qui en retour lui a fait promettre de trouver un remède à sa maladie et de revenir vers elle. Ou bien encore de l'énième guerre de famille au sein des Greyjoy avec la prise de pouvoir de l'oncle de Theon et Yara, prêt à tout pour les tuer. Ou même du retour de Littlefinger et de ses conseils auprès de Sansa (révoltée par son manque de discernement après l'avoir livrée à Ramsay) afin de l'aider à se venger. Oui, on pourrait vous parler de toutes ces petites scènes utiles comme sait si bien le faire Game of Thrones, avec notamment la preuve que Melisandre n'est pas la seule Sorcière Rouge aux fascinants pouvoirs. Mais la vérité, c'est que rien n'était à la hauteur de l'intrigue de Bran cette semaine. Si la série est régulièrement capable de nous décevoir, elle nous a surtout impressionné, surpris et brisé le coeur lors de l'épisode 5. Et on ne s'en remet toujours pas.

Les marcheurs blancs attaquent

Ainsi, après avoir découvert l'origine des Marcheurs Blancs - ils ont été créés par les Children of the forest afin de protéger leur peuple face aux humains, avant de malheureusement perdre leur contrôle - Bran s'est fait piéger par l'un des flashbacks. En effet, l'un des leaders de ces morts-vivants a su pénétrer dans sa vision afin de le "marquer", lui permettant ensuite de le géolocaliser pour le détruire lui et surtout La Corneille à Trois Yeux.

Une révélation déchirante

Et c'est à partir de cet instant que l'épisode nous a offert l'un des moments les plus épiques mais également les plus émouvants de la série. Alors que la cachette de nos héros s'est retrouvée assiégée et attaquée par les créatures dans une séquence aussi angoissante qu'impressionnante à rendre jaloux les créateurs de The Walking Dead (RIP Summer...), cette attaque a finalement été l'occasion pour les scénaristes de nous dévoiler l'un des plus gros mystères de la série : Hodor. Pourquoi prononce-t-il toujours le même mot ? Pourquoi uniquement ce mot alors qu'il savait parfaitement parler auparavant ? La raison à cela est "simple" : parce que cette attaque dans le présent s'est répercutée dans le passé grâce aux pouvoirs de Bran.

Tandis que le jeune Stark tentait de fuir les Marcheurs Blancs, Hodor s'est en effet vu assigner une mission : tenir les portes de la cachette afin d'empêcher les créatures d'avancer et ainsi permettre à Bran et Meera de s'enfuir. Et en VO cela donne tout simplement "Hold the door". Un ordre qui s'est donc encré dans l'esprit d'Hodor qui, progressivement, a transformé cette phrase en "Hodor". Une révélation poignante dans un final déchirant, puisque en suivant toujours cet ordre, il se sacrifie aux mains des Marcheurs pour sauver une dernière fois son jeune maître.

Avec cet épisode et cette scène finale, les créateurs de Game of Thrones nous prouvent une nouvelle fois que ne plus suivre les livres est probablement la meilleure chose pour eux et pour nous. Les éléments dramatiques semblent plus forts et plus élevés, et on sent enfin les auteurs libérés de certaines contraintes, ce qui a pour conséquence une magnifique assurance à l'écran. Et grâce à eux, une réplique culte et émouvante vient de naître : Hold the door.

Game of Thrones - Saison 6
Game of Thrones saison 6 : un acteur énervé à cause de la mort de son personnage
Game Of Thrones : Un youtubeur au casting de la saison 6 !
Game of Thrones saison 6 : retour sur les meilleurs et les pires moments en GIFs
Game of Thrones saison 6 : Arya et Varys se sont-ils téléportés dans le final ?
voir toutes les news de Game of Thrones - Saison 6 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème