La veille de la fête traditionnelle de la Saint-Jacques, un train a déraillé en gare de Saint-Jacques de Compostelle en Espagne, mercredi aux alentours de 20h40. Le bilan humain qui ne cesse de s'alourdir fait état de 77 morts et au moins 143 blessés sur les 222 personnes qui se trouvaient à bord du train. Une vitesse trop élevée serait à l'origine de l'accident.

C'est le mois des séries noires pour le chemin de fer. Quelques semaines seulement après l'accident de Brétigny-sur-Orge, qui a fait 6 morts et plusieurs dizaines de blessés, un train a déraillé mercredi en gare de Saint-Jacques de Compostelle en Espagne, faisant au moins 77 morts et 143 blessés.

77 morts et 143 blessés

Si le bilan de la catastrophe ne cesse de s'alourdir depuis hier, le déraillement d'un train à Saint-Jacques de Compostelle en Espagne, a fait au moins 77 morts et 143 blessés sur les 222 personnes à bord du train. Les blessés ont été transportés dans trois hôpitaux proches de Santiago. Cinq se trouvent toujours dans le coma et 21 autres sont dans un étatv très graves, rapporte Le Parisien. L'accident survient la veille de la Saint-Jacques, fête traditionnelle dans cette région, annulée à la suite de l'accident.

Un wagon projeté en l'air

Cet accident est l'une des plus graves tragédies ferroviaires qu'est connue l'Espagne. Le train a déraillé sur un tronçon de voie à grande vitesse, dans un virage très prononcé à 4km de la gare de Saint-Jacques de Compostelle. Plusieurs wagons sont sortis de la voie et se sont empilés les uns sur les autres. Mercredi soir, quatre wagons étaient renversés sur la voie, dont un complétement déchiqueté. Un autre a même été projeté en l'air atterrissant sur un terre-plein au-dessus de la voie.

A plus de 180km/h dans un virage

La raison de l'accident pourrait être la vitesse trop élevée du train, alors qu'il amorçait un virage serré. Selon El Pais, le train roulait à plus de 180km/h juste avant d'aborder le virage. Le journal rapporte que le conducteur du train, blessé après l'accident, a déclaré par radio qu'il avait abordé la courbe à 190km/h alors que la vitesse en zone urbaine est limitée à 80km/h. Une enquête est en cours afin de découvrir si la vitesse trop élevée est à l'origine du déraillement du train.

Dans l'actu aussi : New York : nouveau scandale sexuel pour Anthony Weiner, candidat à la mairie / Abercrombie & Fitch : une politique de recrutement basée sur l'apparence physique ? / Gens du voyage et Hitler : Gilles Bourdouleix visé par une enquête pour "apologie de crime contre l'humanité"