Eric Zemmour ne croit pas aux femmes de pouvoir
Est-ce que c'est l'effet du début du Printemps ? Ou bien de la météo qui fout le camp ? En tout cas, en ce moment, certains rivalisent en propos limites sur les femmes. Après Bernard Lacombe, le conseiller du président Aulas, c'est au tour d'Eric Zemmour de sortir une phrase digne du roi des machos. Invité sur BFMTV, le journaliste a assuré que les femmes et le pouvoir, ça faisait deux.

Depuis qu'il n'est plus chroniqueur pour On n'est pas couché sur France 2, Eric Zemmour fait moins parler de lui. Mais le journaliste, en pleine promo de son nouveau livre, ne voudrait surtout pas qu'on l'oublie. Du coup, il n'a pas hésité à sortir un discours choc sur les femmes.

Zemmour, les femmes et le pouvoir

Le 13 mars dernier, Eric Zemmour a sorti son nouveau livre, "Le bûcher des vaniteux 2". Pour s'assurer un bon coup de promo - ou pour prouver qu'il est aussi bon en provoc' que la reine Madonna - le polémiste a frappé un grand coup pendant son interview avec Ruth Elkrief, ce mardi 26 mars sur BFMTV. "Dans les milieux où il y a vraiment le pouvoir, il n'y a pas de femmes", a-t-il tout d'abord lancé. Avant d'ajouter : "il y a un lien entre le pouvoir et la virilité". Selon lui, les femmes "n'expriment pas le pouvoir, elles n'incarnent pas le pouvoir, c'est comme ça". Les candidates à la mairie de Paris ne seront sûrement pas du même avis.

Excuses comme Lacombe ?

Avec son petit discours sexiste, Eric Zemmour - souvent clashé par le rappeur Youssoupha - surfe donc sur la vague de Bernard Lacombe. Lundi, le conseiller du président de l'Olympique Lyonnais a créé la polémique en affirmant : "Je ne parle pas avec les femmes du football (...) Qu'elles s'occupent de leurs casseroles et puis ça ira beaucoup mieux". Et s'il s'est excusé dans un communiqué, pas sûr que Zemmour en fasse autant. Face à Ruth Elkrief, l'ancien chroniqueur de Laurent Ruquier a eu l'air d'assumer ses propos, jusqu'au bout. Comme quoi, plus macho que Lacombe, c'est possible.