Trois mois après l'attentat terroriste du Bataclan qui a fait 90 morts et des dizaines de blessés, Eagles of Death Metal était de retour à Paris. Le groupe était en concert à l'Olympia hier soir, devant de nombreux rescapés notamment. Après une minute de silence, les rockeurs menés par Jesse Hugues ont donné un concert de 2h plein d'émotion et d'énergie positive.

Paris s'éveille avec EODM

Lorsque les Eagles of Death Metal sont montés sur la scène de l'Olympia, l'hymne parisien Il est cinq heures, Paris s'éveille de Jacques Dutronc résonnait dans les hauts parleurs. Puis sans dire un mot au micro, le groupe a entamé son titre I only want you, rapidement interrompu par les musiciens : "Prenons un instant pour nous souvenir, puis on recommencera à jouer". Après cette minute de silence pleine d'émotion, le rock'n'roll a repris sa place. "On va passer un bon moment ce soir, personne ne pourra nous arrêter", lance Jesse Hugues, qui était sorti dans la rue quelques heures plus tôt prendre les rescapés dans ses bras.

"Une ambiance électrique" et "pas du tout pesante"

Pendant deux heures, Eagles of Death Metal a fait le show dans "une ambiance incroyable", "électrique", "survoltée", "pleine d'amour" et "pas du tout pesante" comme le racontent les spectateurs sur Twitter. A L'Express, un rescapé du Bataclan en béquilles confie avoir "vraiment réussi à prendre du plaisir", un autre s'est "fait du bien" quand un troisième confie à une journaliste de Buzzfeed : "Ca y est on a notre revanche". Une revanche rock'n'roll ponctuée de déclarations d'amour du chanteur Jesse Hugues, guitare bleu blanc rouge à la main : "Je vous aime enfoirés, vous n'avez pas idée à quel point !"

News
essentielles
sur le
même thème