Du lait transformé en vodka ? Une réalité !
Du lait transformé en vodka ? Une réalité !
Le premier miracle de Jésus a été de transformer l'eau en vin. Jason Barber, un agriculteur anglais de 47 ans, a fait beaucoup mieux. Le fermier a trouvé la formule miracle pour transformer le lait de ses vaches...en alcool. Après la vodka polonaise, préparez-vous bientôt à accueillir de la vodka bovine.

Décidément, le monde agricole ne manque pas de ressources pour révolutionner notre quotidien. Après la mise en place d'un système ingénieux permettant "d'échanger" des pets de vache contre des bons d'achats, une nouvelle révolution bovine vient de faire son apparition et qui ravira essentiellement les amateurs d'alcool fort.

Boire comme du petit lait

A l'image de Jésus dont le premier miracle a été de transformer l'eau en vin, Jason Barber, un agriculteur britannique de 47 ans, a réussi à transformer le lait de ces vaches - snobées par nos lasagnes - en vodka. Pour arriver à un tel exploit, le fermier a mis en pratique une technique ancestrale d'une communauté sibérienne, parvenue à convertir le lait de ses yaks en vodka.

Une vache qui monte à la tête

Il aura fallu trois ans à Jason et plusieurs essais infructueux pour fabriquer de la vodka bonne à la consommation à partir du lait produit par ses 250 bovins. La concoction, difficilement dissociable de la vodka classique, est d'ailleurs servie dans plusieurs restaurants huppés des îles britanniques sous le nom de Black Cow (Vache Noire).

De quoi réjouir Lindsay Lohan, adepte malheureuse du breuvage. A contrario, Bruce Willis qui en garde un très mauvais souvenir, y réfléchira à deux fois avant de mettre du lait dans ses céréales...